Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Lutte anti-terrorisme : le Maroc nous aide bien!

Belgique Terror

Lutte anti-terrorisme : le Maroc nous aide bien!

Télécharger en PDF et imprimer

Un article publié le 19 janvier 2015 par le quotidien bruxellois “La Capitale” met en exergue l’efficacité des Services de renseignement marocains dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris et le démantèlement de réseaux terroristes en France, en Belgique et en Espagne.

Cela témoigne d’ne grande maitrîse du dossier du radicalisme musulman qui fait des Services marocains de sécurité l’un des meilleurs du monde et avec lequel de nombreux pays se félicitent de collaborer. Toujours dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris, le Bureau Central des Investigations Judiciaires (BCIJ) a procédé, le 15 janvier 2015 à Mohammedia, à l’interpellation d’un belgo-marocain très proche des auteurs de ces attentats. Par ailleurs, dans une déclaration faite le 19 janvier 2015 au  Figaro, le patron du BCIJ, Abdelhak El Khayam, a révélé que les Services marocains de renseignement avaient transmis à temps à leurs homologues français des renseignements « très opérationnels » sur l’imminence d’attentats à Paris dont ceux qui ont permis de remonter jusqu’à Abdelhamid Abaaoud et de neutraliser nombre de terroristes en Belgique qui s’apprêtaient à passer à l’action.

Une coopération du Maroc qui s’est également illustrée par la transmission à ses partenaires étrangers de renseignements stratégiques qui ont permis la destruction de camps d’entraînement de DAESH en Afghanistan et la détection de projets terroristes visant entre autres la Basilique de Bologne ou le siège de la police à Paris ainsi que la saisie d’armes en France et en Belgique. On connaît le rôle important de la collaboration de nos services avec les services algériens en particulier pour le contrôle des frontières sud de l’Algérie passoire vers le Sahel, la criminalité transnationale et le trafic de drogue mais on parle peu du professionnalisme marocain qui de plus n’a jamais été lié contrairement à celui d’Alger de près ou de loin à des groupes terroristes. ML.

Illustration : après la France, la Belgique a demandé l’aide des Services marocains pour l’aider à démanteler les réseaux terroristes belges.
  1. jjbnair
    jjbnair4 février 2016

    Si ces services étaient si compétents comme vous dites, peut être auraient-ils pu (et dû) permettre d’éviter les horribles attentats de Novembre et d’autres, ne pensez-vous pas ?
    A quoi cela peut-il bien servir de démasquer des terroristes déjà passés à l’action, et morts qui plus est.
    Sans doute leur aide permet-elle d’éviter d’autres attentats, me direz-vous ?!.
    Mais ce que nous, citoyens voulons, c’est non seulement que ces attentats soient évités, mais surtout que ces groupes qui les perpétuent soient bien plus que détruits : qu’ils soient empêchés d’exister. Et je ne pense pas que ces services Marocains et le gouvernement qui les emploie aident beaucoup à ça.
    D’ailleurs on serait même tentés de voir cette célébration des services de renseignement marocains comme une sorte de propagande bien pensante ( et pour le coup assez incongrue sur un site tel que le votre) tendant en dire en gros  » Regardez, après tout, tous les maghrébins ne sont pas à mettre dans le même sac ( NDLA: ce qu’on savait déjà. On a pas besoin d’SOS Racisme pour ne pas être raciste), car ce sont des Marocains qui nous viennent en aide »…
    Enfin ! Toute cette histoire de service marocain me parait relever d’une sorte de propagande, de « story telling » bien calé au beau moment et là où il faut, histoire d’embrouiller encore plus un sujet, le terrorisme, déjà bien troublant en tous points de vue.

Répondre