Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Remaniement : bon dieu que la soupe est bonne !

Audrey Azoulay Jean Michel Baylet Emmanuelle Cosse Et Jean Marc Ayrault Entrent Au Gouvernement Le 11 Fevrier 2016

Remaniement : bon dieu que la soupe est bonne !

Télécharger en PDF et imprimer

Raoul Fougax  ♦

Le rejet des politiques plus justifié que jamais. C’est lamentable !

Ce nouveau gouvernement n’a qu’un but, élargir la base électorale du futur candidat Hollande. C’est possible et assez facile, car il joue sur la vanité de politiques qui courent après la voiture avec chauffeur et petit fanions comme des affamés. Personne n’est dupe du jeu du président et des motivations des entrants.

Jean-Marc Ayrault frôle lui, la caricature. Viré come un malpropre, humilié, il revient dans le gouvernement de celui qui, pour devenir premier ministre avait eu sa peau. Il veut donc exister et prendre sa revanche, poussée apparemment par une femme radieuse de retrouver les ors de la république à un poste auquel on n’aurait certes pas pensé pour lui. Assad et Poutine vont avoir peur !

Jean-Michel Baylet ne pense qu’a ça depuis toujours. Il doit être content et les radicaux de gauche, mais oui ça existe encore, avec lui. Tant mieux pour eux.

Les écologistes sont pitoyables dans leur volonté de changer de l’intérieur le pouvoir, c’est à dire de s’y réfugier pour faire petite carrière devant leur faillite politique, en lâchant les leurs en train d’agoniser au pied des murailles.

L’attitude de tous ces politiques ne peut que confirmer l’opinion dans le caractère magouilleur politicien de François Hollande et le carriérisme médiocre de certains dogmatiques donneurs de leçons.

On peut rajouter l’imbécilité de la parité, et la création de sous-ministères aussi inutiles que prétentieux, les deux étant d’ailleurs liés…ce sont les ministres techniciens de surface mis là pour balayer où l’on craint de la poussière.

L’égalité réelle,  les victimes… que des perspectives encourageantes avec un ministre de la culture dont rien n’assure qu’elle sera moins mauvaise que Fleur Pellerin.

Fille du conseiller du roi du Maroc Mohamed VI, un véritable homme de culture lui, Audrey Azoulay, copine de Julie Gayet incarne la « jeune garde » dont s’est entouré François Hollande, à l’instar de son « monsieur communication » Gaspard Gantzer, ou de la conseillère aux sports Nathalie Iannetta.

Un remaniement complètement politicien et totalement raté. Ayraut va être houspillée par Ségolène, tout en cherchant à nuire à Valls, alors que Macron est dit-on, furieux d’une absence d’élargissement de ses immenses qualités. Il en veut à Valls qui ne le supporte plus.

Pour la cohérence c’est raté. Il y a une limite à la stratégie de la synthèse hollandienne. Ce remaniement en apporte la preuve. Ouf, il y a une justice!

La preuve aussi que l’ancien président sera candidat. Il a fait acte de candidature par remaniement interposé. Le moins qu’on puisse dire c’est que personne n’est enthousiaste sauf ceux qui, dès aujourd’hui, vont avoir une voiture un fanion et un chauffeur.

C’est beau les valeurs de gauche.

Illustration : Audrey Azoulay, Jean-Michel Baylet, Emmanuelle Cosse et Jean-Marc Ayrault entrent au gouvernement .
  1. Bernard Plouvier
    Bernard Plouvier12 février 2016

    Vous avez entièrement raison :
    1 – C’est un non-événement et de la pure politicaille
    2 – Cette mascarade témoigne en effet que notre plantureux & tant efficace Président sera candidat, quasiment assuré de sa réélection par un électorat où dominent les pas trop pourvus en qualités intellectuelles
    Que l’on me passe cette métaphore qui est un cliché, hélas trop vérifié : l’on n’en finit pas de dégringoler l’escalier de la honte et du déshonneur

Répondre