Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Fallait-il interdire Antichrist ?

Antichrist

Fallait-il interdire Antichrist ?

Télécharger en PDF et imprimer

Le visa d’exploitation d’Antichrist, de Lars Von Trier, sorti en 2009 et alors interdit aux moins de 16 ans, a été annulé par la justice française ce 3 février 2016.

Le film présenterait «un degré de représentation de la violence et de la sexualité qui exige, au regard des dispositions réglementaires applicables, une interdiction de ce film à tous les mineurs», a estimé la cour administrative d’appel de Paris dans sa décision, rendue publique .

La justice avait été saisie par Promouvoir, association proche des milieux catholiques intégristes, qui avait notamment déjà visé ces derniers mois Love de Gaspar Noé et  la Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche.

Elle en aurait aujourd’hui après d’autres films, tels les Huit Salopards de Quentin Tarantino. Si le parcours commercial d’Antichrist, pour lequel Charlotte Gainsbourg avait été primée à Cannes, est derrière lui, une interdiction aux mineurs affecterait en revanche lourdement ses débouchés de diffusion en vidéo et, surtout, à la télévision.

La censure artistique n’est-elle pas l’amorce d’autres censures ? Ne faudrait-il pas opposer à toute censure d’où qu’elle vienne? A Métamag, nous détestons le puritanisme.ML.

  1. Firmin Bellovaque
    Firmin Bellovaque5 mars 2016

    Bravo à « Promouvoir » pour son bon combat ! Bien sur que la censure de tels films est nécessaire; un père de famille responsable et conscient ne peut que l’approuver, à moins ,comme semble l’indiquer cet article, d’accepter que nos enfants deviennent, au « mieux » des blasés et des cyniques, au pire , des pervers et des désaxés…Je constate que l’esprit libéral-libertaire-libertin infeste aussi une certaine « droite »…

Répondre