Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Quand la logique de l’antiracisme finit par les camps…

Logique Camps 1

Quand la logique de l’antiracisme finit par les camps…

Télécharger en PDF et imprimer

Michel Lhomme, politologue ♦

Le nouveau camp de réfugiés de Grande-Synthe (Nord), proche de Dunkerque et qui accueille 1.500 migrants, essentiellement des Kurdes, est « complet », a indiqué lundi le maire écologiste Damien Carême.

Déjà ! «On est complet, on ne peut plus en accueillir plus. On a fait notre part, comme le colibri», a déclaré le maire EELV de cette ville de plus de 20.000 habitants en référence au conte du petit colibri qui éteint le feu d’une goutte d’eau. «On ne peut pas avoir un camp de 1.500 ad vitam aeternam et il n’est pas extensible à l’infini. Il faut savoir dire stop», a-t-il rajouté dépité à l’occasion d’une conférence de presse. Comme c’est gentil et si c’est en plus un no border qui parle !

Grande-Synthe, ancien petit port de pêche de la mer du Nord qui avait été complètement transformé par l’implantation de l’usine sidérurgique Usinor dans les années 1960, devient donc une ville à camps. Entre l’usine et les camps, la gauche et les syndicalistes se retrouveront.

logique_camps_2Grande-Synthe a accueilli pendant un peu moins d’un an des migrants dans le camp particulièrement insalubre du Basroch. La semaine dernière, la municipalité a effectué le déménagement vers un nouveau camp, situé à une trentaine de minutes du centre ville, baptisé la Linière.  Le nouveau camp est constitué de cabanons en bois et a été construit par Médecins sans frontières (MSF), sans l’aval de l’Etat. Le camp humanitaire a coûté tout de même 500 000 euros à la commune de Grande Synthe et 2 500 000 euros à Médecins sans frontières qui vit de nos subventions défiscalisées. Le camp ressemble à n’importe quel camp de travail sauf que justement, altermondialisme oblige, on n’y travaillera pas. Situé  en proximité des voies de chemin de fer et de l’autoroute reliant Dunkerque à Calais, c’est le camp du grand refoulé de l’idéologie antiraciste.

On supprime la race dans la constitution pour pouvoir après mieux vous enfermer. On répétera, n’en doutons pas un instant, ce type de camp un peu partout ailleurs, on raflera d’ailleurs comme la PAF à Mayotte mais avec la logique des camps, les cathos jubilent. C’est pour eux forcément mieux que l’inquisition, l’ethnocide amérindien ou la pédophilie. Ainsi, le pape François, fidèle dit-il à l’esprit de l’Évangile qui lui demande tout de même de rendre à César ce qui est à César, appelle tous les Européens de bonne volonté à la charité et à l’accueil de leurs frères humains en souffrance. Au nom de la fraternité humaine, toutes les portes des maisons chrétiennes doivent s’ouvrir.

Ce qui perdra l’Occident, c’est cette population européenne qui refuse de voir la réalité en face, c’est cette religion humaniste sécularisée, le Vatican qui affiche dans ses messes une impuissance coupable comme s’il était urgent d’attendre que les problèmes d’immigration se diluent avec le temps. En attendant, le Monde diplomatique avance une hypothèse de 200 millions de réfugiés éparpillés sur la planète en 2050.

Le camp des migrants risque bien d’être dans un avenir immédiat la logique de l’Europe toute entière à savoir le parquage et l’apartheid des peuples comme des genres et ce par-delà le champ des émotions charitables et des pensées évangéliques.

 

  1. Robert41
    Robert4131 mars 2016

    Oui, ce énième déni de la politique française démontre aussi; que ce gouvernement Valls, est devenu anticonstitutionnel. Ce gouvernement de réseaux socialiste-vert-radical et consorts, nous a fait entrer dans une société ouverte, à la merci de pilleurs, et soumise à un concept gouvernemental des pleins pouvoirs. La communication harcelante de ce gouvernement dicte, juge, est punie; il n’y a plus de séparation des Pouvoirs régaliens. Encore moins de consultation démocratique, lorsque le sujet migratoire envahisseur, devient une donnée complexe pour notre République ? – Le pragmatisme raisonnable devrait ordonner normalement de consulter le Peuple, qui sera à même d’entériner légitimement une situation qui engage son destin. Nos leçons démocratiques tancées à la face du monde restant, ne s’appliquent pas chez-nous – Depuis des décennies, les politiques successives, se sont arrogées d’une morale, déclarée « Pacte républicain » Ce qui est en réalité, qu’une mascarade politique, un arrangement de gangs de quartiers … Cela permet un changement de camp profitable pour se relayer au Pouvoir. C’est très visible tout cela. On voit parfaitement que cela déplaît, de plus en plus aux français, puisque cette entente applique toujours la même politique. Indubitablement la nécessité d’une troisième voie politique, devient nécessaire à l’emprise de ce dualisme malsain. Ces deux partis responsables de la France depuis Giscard d’Estaing jusqu’à Hollande ont persisté dans l’erreur, l’incompétence, le renoncement et la haine de soi. Ces deux partis n’aiment pas la France. Ils ne l’ont pas servi pour ses intérêts vitaux au contraire, ils se sont servis essentiellement pour leurs intérêts électoraux de carriéristes. On devrait d’ailleurs faire un audit sur l’enrichissement de ces parlementaires,plus prompts à condamner le salaire homérique d’un grand patron que leurs avantages indécents qui crèvent le budget de l’État. Être électeur de gauche ou de droite, cela n’a plus de sens dans une société où la démocratie a été remplacée par une oligarchie. Face à cette emprise insalubre, il faut réagir et balayer toute ces représentations nuisibles au Salut de la France.

  2. Domdu55
    Domdu551 avril 2016

    @ Robert41 plutôt d’accord avec vous,vous faites une petite confusion entre «est» et «et» au début de la cinquième ligne de votre commentaire.
    Je rêve..je me façonne un scénario..je me vois free fighteur,corrigé le plénipotentiaire mafiosolâtre,aucun n’aurait nulle chance d’échapper a la rééducation,plutôt que d’exterminer untel a fonction lier au pouvoir comme l’amiral Platon,en 1948 il sera déchiré par tra cteur par le CNR,avec m méthode,le mafieux pourra se corrigé dans le bon sens,grâce a ma très vigoureuse correction 🙂

  3. Robert41
    Robert412 avril 2016

    @ Domdu55

    Oui, je l’ai vue aussi … Hélas, on ne peut rattraper la pierre lancée. Comme quoi l’orthographe, est une science qui se partage le mieux de nos petits travers respectifs. Vous-même, dans votre réponse salutaire ; j’ai constaté une faute d’accord avec le verbe corriger. Vous avez écrit : – le mafieux pourra se corrigé dans le bon sens … alors que la phrase correcte est : Le mafieux pourra se corriger dans le bon sens. Cet assemblage orthographique tellement délicat parfois, qu’il défait aussi les meilleurs et, sélectionne irrémédiablement l’auteur et le correcteur. Cordialement.

Répondre