Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Un livre qui mêle Grand Prix, cinéma, amour et… catastrophe  annoncée

Tsunami Cote Azur

Un livre qui mêle Grand Prix, cinéma, amour et… catastrophe  annoncée

Télécharger en PDF et imprimer

Jean Ansar ♦

Les éditions «  Mémoires Millénaires »  présentent ce livre comme un roman d’anticipation.  Elles ont raison.

Il est vrai que «  Tsunami sur la Côte d’Azur «  de Patrice Zehr et Pierre-Yves Reichenecker, deux anciens de RMC  est d’abord un roman. Une histoire d’amour en est d’ailleurs le fil rouge. Mais c’est bien plus que cela. C’est une peinture de la côte au mois de mai, quand cette région devient, tous les ans, le centre médiatique du monde attirant tous les people  autour du Grand prix de formule 1 de Monaco et du Festival de Cannes. La voiture et le cinéma côtoient alors, sous la lumière des projecteurs, tous les dessous de la  côte, mafieux, migrants, touristes.

Ce mois de mai sera celui de la catastrophe

Les auteurs imaginent en effet qu’un  tremblement de terre sous-marin provoque sur cette côte des privilégiés un tsunami dévastateur comme d’autres endroits paradisiaques en ont connu ailleurs.

Et c’est là que ce livre prend une autre dimension. En effet, cette hypothèse est loin d’être une invention  d’auteur. Cette peur ancestrale est une menace d’avenir. Il y a eu des précédents et les scientifiques s’accordent sur un point, un jour, demain ou dans mille ans, la côte d’azur sera frappée par un tsunami tueur provoqué par un séisme de grande ampleur.

Le livre, qui ne se veut pas un ouvrage scientifique, se veut, en tout cas, vraisemblable, accumule les précédents  et envisage l’événement à travers les prévisions et avis de spécialistes.

Il y a donc plusieurs lectures dans ce « Tsunami », avec des personnages secondaires comme dans les bonnes séries américaines. Une histoire d’amour à la Titanic avec la rencontre de deux univers qui ont peu de point commun, la compétition automobile et la compétition cinématographique. Un petit côté Moby Dick où, avant la rencontre avec la vague, ce monstre froid et dévoreur, on s’aventure dans ce que l’on sait des tsunamis et des grandes submersions de l’histoire.

Et puis les amoureux de cette région seront plongé dans ses univers si variés. Les rivalités de Cannes et de la F1 bien sûr. Mais ils seront au cœur du château à Nice, des palaces orgueilleux, de l’aéroport et même du palais princier de Monaco. Car face à la catastrophe les structures réagissent  bien ou mal. Les hommes et les femmes révèlent  leur vraie nature, des responsables les plus hauts placés qui surprennent ou déçoivent  aux anonymes qui  deviennent héros.

Il est sûr que, pour les bords de mer, ce n’est pas rassurant et on se prend à imaginer ce que donnerait un film catastrophe dans ces paysages de rêves…. Où l’azur du ciel serait submergé par le flot qui  dévaste puis ramène au cœur de la mer cruelle ses proies.
En refermant ce livre on est en tout cas sûr d’une chose- le prédateur est là … il attend son heure… mai prochain ?

Patrice Zehr et Pierre-Yves Reichenecker, Tsunami sur la Côte d’Azur, roman d’anticipation, Éditions Mémoires Millénaires, 175 pages, 14 €.

Répondre