Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Le voyage de Hollande en Polynésie française a servi à quelque chose…

Polynésie

Le voyage de Hollande en Polynésie française a servi à quelque chose…

Télécharger en PDF et imprimer

L’annonce de classement du marae de Taputapuātea au patrimoine mondial de l’Unesco a officiellement été déclarée recevable.

Le site de Raiatea pourrait obtenir le label dès juin 2017. Le dossier de candidature du complexe archéologique Te Pô incluant notamment le marae Taputapuātea, sur l’île sacrée de Raiatea avait officiellement été remis au Comité national des biens français du patrimoine mondial (CNBF) et agréé, le 23 juin 2015.

Un dossier de candidature pour l’obtention du label Patrimoine mondial de l’humanité avait été remis officiellement à l’Unesco le 25 janvier dernier par la Délégation permanente de la France auprès de l’organisation. Il a été officiellement déclaré recevable mercredi 6 avril à Paris, par le Centre du patrimoine mondial. François Hollande était venu en personne soutenir ce classement sur cette île perdue des îles sous le vent au mois de février et nous avions à l’époque largement couvert l’événement.

Ce dossier doit dorénavant être remis aux 21 membres du comité du patrimoine, chargé de statuer sur la demande de label. Un organisme d’audit, le Icomos pour International council for monuments and sites, est attendu en Polynésie française en juillet-août prochains pour préparer un rapport qui sera remis en fin d’année 2016 au comité du patrimoine en vue d’un classement attendu pour juin 2017. ML.[13.4.2016]

Illustration : site de Raiatea en Polynésie française

Répondre