Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Hollande n’est pas encore au chômage

François Hollande

Hollande n’est pas encore au chômage

Télécharger en PDF et imprimer

Raoul Fougax ♦

Le politicien espère bien encore sauver le président

Il faut être lucide. François Hollande est certes un président exécrable car il a atteint son point d’incompétence. Il  reste cependant un excellent politicien.

Face à la faiblesse, dans ce domaine, des autres possibles candidats, il n’a peut-être pas tout perdu encore. S’il n’y a pas de primaire à gauche comme c’est probable maintenant, si les primaires à droite tournent au jeu de massacre comme cela devrait être, il peut encore manipuler des chiffres à son avantage pour brouiller son bilan.

Le chômage et son engagement restent le point clé

Si le retournement de ce mois-ci se confirme même faiblement pendant plusieurs mois il en usera et abusera. Le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A, c’est-à-dire sans aucune activité en mars, a diminué de 60.000 par rapport au mois de février, soit une baisse de 1,7% a annoncé mardi soir le gouvernement qui souligne que, depuis le début de l’année, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité a reculé de près de 50.000 (-1,4 %). «Il s’agit de la première baisse trimestrielle significative depuis le dernier épisode de reprise de 2010/2011». Elle suit une période de stabilisation, marquée par l’alternance de hausses et de baisses mensuelles fortes, depuis l’été dernier.

« L’amélioration de la situation des jeunes se poursuit et s’accélère », note encore Bercy… Le nombre de demandeurs d’emploi de moins de 25 ans inscrits en catégorie A diminue ainsi de 8.700 en mars (soit -1,7 %), portant la baisse à 36.000 depuis fin 2014. Cette baisse du nombre de demandeurs d’emploi sans activité est le résultat de l’amélioration graduelle de l’activité économique qui s’est déjà traduite par une reprise des créations d’emploi en 2015, grâce notamment aux effets du Pacte de responsabilité et de solidarité. Pour le Medef, il faut capitaliser d’urgence sur l’éclaircie temporaire . Interrogé sur RTL, le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, parle de « changement dans la courbe aujourd’hui ». Après quatre ans de résultats dramatiques sur le front de l’emploi, les proches du président de la République peinent à rester dans la retenue.

Ils reprendraient presque gout à la vie

Il convient bien sûr d’être critique. Plusieurs statistiques démontrent la nécessité de rester prudent. Pendant que le nombre de demandeurs d’emplois diminuait largement dans la catégorie A, il augmentait presque d’autant dans les catégories B et C. Ce qui laisse entrevoir un basculement de nombreux demandeurs d’emploi vers ces deux dernières catégories, qui rappelons-le recensent les individus exerçant une activité réduite.

Mais on sait comment on peut tordre les chiffres surtout quand ils sont moins mauvais même partiellement.

François Hollande, il faut le savoir, ne fait pas que des sous-marins. Il peut refaire surface quand on le croit coulé après avoir touché le fond et conserve sans doute dans ses tuyaux quelques torpille. Surtout quand ceux qui se croient en surface sont vulnérables sans gouvernail ou vétuste.

  1. Robert41
    Robert4128 avril 2016

    Finalement Hollande est le représentant idoine pour une France encadrée comme elle l’est dans le consortium européen. On demande pas à Hollande d’être un visionnaire politique et économique; on lui demande simplement d’appliquer une politique européenne allemande et une vision mondialiste américaine. La mentalité de notre énarque s’est instruite de la fonction publique et elle l’a rangé dans le rang des exécutants. Hollande est un irresponsable comme l’E.N.A en fabrique tant. – Alors pourquoi avoir permis à ce haut-fonctionnaire qui n’a jamais géré une entreprise privée ou un développement tactique opérationnel militaire de terrain, d’être cette matière incompétente ? Dans le privé, il aurait été viré rapidement; alors que là, sa redondance fonctionnelle grâce à la constitution gaullienne lui permet d’être, malgré sa politique insupportable et néfaste pour la France. Moins de 20% de français sont favorables ! Est-ce légitime ? Est-ce démocratique ? Vivons-nous un nouveau remake d’incompétence comme Pétain ? Car ce côté subalterne et exécutant de l’emprise étrangère c’est écœurant. Hollande rassure surtout la perfidie européenne, comme l’Allemagne de Merkel et l’Angleterre de Cameron, toujours heureuse d’une France rendue subalterne; ajoutons aussi, ce roitelet luxembourgeois de Juncker qui profite de son mètre carré européen pour imposer à la France l’exercice d’une finance la plus ignoble. Oui, Hollande est devenu par légitimité, ce satrape qui décide contre la démocratie de son peuple, de ce qui est bon ou mauvais. Un mélange grotesque de cruauté et de lâcheté, un roi Ubu qui pratique un incessant nomadisme et une incessante réclame médiatique. Hollande a été élu Président car une majorité de français et de françaises l’a décidée ! Cette bonhomie qui plait tant … à ces parvenues quadragénaires. Même certaines femmes d’en-bas, se laissent apprivoiser par ce culbuto facétieux qui fait croire alors qu’il n’en a rien à foutre. Toutes s’enivrent de la fonction de pépère, car ce dernier n’est pas chien, lorsqu’il s’agit de faire partager la gamelle républicaine avec la candidate dévoyée du moment ; voyages incessants et annonces inconsidérées, sont les deux mamelles de sa communication présidentielle. Par contre, cet instable peut subito réagir violemment et se conduire comme un malotru. Rappelons-nous de la rousse ribaude qui l’avait smashé à la blonde star capricieuse, ou l’affaire c’est réglé d’un seul clic. Un peu comme ces patrons mondialistes qui jettent du jour au lendemain l’ouvrier jetable pour quelques pistoles. Tout cela fascine ces grandes bouches féminines qui trépignent d’être la suivante. C’est de leur niveau … ! – Alors fasse à ces facéties conjugales et extra-conjugales, le scandale présidentiel devient une normalitude royale ; mieux le français en tire une certaine gloriole, c’est un chaud lapin Flanby. On aura compris que ce qui pourrait être un personnage de théâtre et cruellement une réalité prenante. S’il désespère son peuple de son incapacité pragmatique et le conduit dangereusement au chaos civilisationnel, par contre, il rassure ceux qui veulent du mal à la France.

  2. jean
    jean2 mai 2016

    Je crois que s’il arrive, grâce a des manoeuvres politiciennes, a se glisser dans ce fameux trou de souris, Flamby sera très a plaindre
    Les troubles sociaux seront si graves qu’il ne tiendrait pas le coup longtemps
    Le pays est encore relativement calme car les élections sont proches mais si le peuple désespère, alors…………!
    Salutations

Répondre