Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Antiracisme sans pénurie : Valls fait le plein à Tel Aviv

Valls  Israel

Antiracisme sans pénurie : Valls fait le plein à Tel Aviv

Télécharger en PDF et imprimer

Raoul Fougax ♦

Pour le carburant ça risque d’être une autre histoire.

Manuel Valls a cru pouvoir affirmer en Israël qu’il n’y aura pas de pénurie aux pompes, alors que cela commençait déjà à se ressentir. On lui laissera la responsabilité de cette déclaration guerrière.

Une chose cependant est certaine, ce premier ministre là est le premier ministre français préféré de l’État sioniste. Un brevet de Juste dans la lutte contre l’antisémitisme étendu à l antisionisme lui a été délivré sous les applaudissements. Il est le candidat d’ Israël et donc d’une partie de la communauté juive de France.

Cela ne devrait cependant pas l’aider pour relancer la-bas les négociations de paix avec les palestiniens et ici le dialogue avec la CGT.

La paix bloque, les pompes aussi.

Valls aurait donc intérêt à revenir avant que la loi travail ne provoque la fureur des automobilistes.

Ce brevet de chevalier de l’antiracisme, décerné dans un pays où une extrême-droite bien plus radicale que celle qui menacerait l’ Autriche va participer au pouvoir, arrive en pleine polémique islamiste comme par hasard.

Tout semble se tenir.

Dans une interview accordée à Radio J, (radio communautaire juive) Manuel Valls a mis dans le même sac Clémentine Autain et l’islamologue Tariq Ramadan pour dénoncer « l’islamo-gauchisme », accusant l’élue de Sevran (Seine-Saint-Denis) d’avoir co-signé une tribune avec le controversé intellectuel et prédicateur, qui demande la nationalité française. Parler d’islamo-fascisme est bien moins risqué. Valls aurait dû le savoir. Clémentine Autain demande désormais des excuses de la part du Premier ministre, faute de quoi elle menace de porter plainte pour diffamation.

Il se met les gauchistes à dos et on ne parle pas des islamistes. Il est contre la demande bien curieuse de nationalité française de Tariq ramadan le bien nommé.

« Il n’y a aucune raison pour que M. Tariq Ramadan obtienne la nationalité française. Quand on aspire à être Français, c’est qu’on aspire à partager des valeurs« , a-t-il déclaré, soulignant que selon lui, les idées portées par l’islamologue sont « contradictoires » avec les valeurs de la France. » On ne peut jamais avoir tout le temps tort sur tout.

Dimanche soir, Tariq Ramadan a interpellé directement le Premier ministre sur Twitter, un message provocateur dans lequel le prédicateur et théologien fait un parallèle entre sa situation et la Légion d’honneur remise, en mars, au prince héritier et ministre de l’Intérieur d’Arabie saoudite. Tariq Ramadan a ainsi demandé : « Dites monsieur Manuel Valls, si je ne demande que la légion d’honneur, vous me la donneriez ? Cet « honneur » que vous vendez en Rafales. Deal ? »

L’islamologue, de nationalité suisse, a fait une demande de nationalité française pour « envoyer un message : «il ne faut plus traiter l’islam comme quelque chose d’étranger, car l’islam fait partie de la France», a-t-il expliqué, en février dernier, à Libération.

On sait bien que c’est quelque chose qu’on veut nous imposer de gré et de force.

Et Manuel Valls ne dit pas autre chose sauf peut être…. quand il est en Israël.

Illustration : Manuel Valls «exprime également ses regrets pour le vote de la France à l’UNESCO. Selon lui, aujourd’hui plus que jamais, la France à besoin de ses juifs.» (Interview donnée quelques jours avant sa venue dans l’État juif à JSSNew.
  1. fourina
    fourina23 mai 2016

    On avait les Français de papier, on a maintenant les ministres bidon : Lanajat et Elkomri.

  2. Robert41
    Robert4124 mai 2016

    Michel, Onfray a raison ; ce type est un crétin. Ce pro-Palestinien est devenu un pro-Sioniste, cela en dit long sur cet opportuniste et de ses prêches partiaux voir racialistes lorsqu’il parle de blancos et de white lors d’une tournée sur un marché local. Il faudrait que la communauté Juive comprenne que ce n’est pas parce qu’on n’aime pas la politique de Netanyahu qu’on est forcément un anti-sémite ; d’ailleurs cela n’a aucun sens puisque Palestinien et Juif sont tous des fils de Sem. Comme dirait le crétin : Merde! Quand-même …

    • Damien
      Damien24 mai 2016

      Vous confondez race et religion. Les Palestiniens ne sont pas des sémites, mais des philistins, descendants des Peuples de la mer. Il y aussi des chrétiens à Gaza, des chrétiens palestiniens! – Vous avez entendu parler de la Nakba?

      • Robert41
        Robert4126 mai 2016

        A vrai dire Damien, j’ai été en contact avec une Palestinienne qui exposait des œuvres (peintures et sculptures) à Blois (41). Il y a de cela une dizaine d’années. Nous avions sympathisé sur les œuvres présentées et lors de ce contact verbal, nous en sommes venus à l’inévitable guerre fratricide entre Palestinien et Israélien. Qui a raison ? Ni l’un, ni l’autre ! Juif et Palestinien ne sont que les serviteurs de cette Terre sacrée – C’est elle-même, qui m’a parlé de Sem, l’un des fils de Noé, et que Juif et Palestinien sont de la même nef, quoi qu’on en dise. Ils se sont séparés pour un monothéisme religieux « inventé » pour servir une causalité politique d’expansion. C’est en partie l’explication de l’extrémisme et de la violence qui habitent ces deux religions politiques monothéistes. On est loin de l’amour de son prochain, selon la parole du Christ et très loin de l’esprit de tolérance appliqué qu’inonde nos démocraties saturées de collections. Plus racialiste que ces deux monothéistes religieux c’est rentrer dans ce que l’Europe a connu de pire, avec les deux fléaux idéologiques du XX ème siècle.

  3. Damien
    Damien24 mai 2016

    La seconde femme de notre Premier Ministre est une violiste juive, Anne Gravoin.

  4. Damien
    Damien24 mai 2016

    Rectification : violoniste . Pardon.

Répondre