Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Nice 2016 : un festival du livre… historique

Fest Livre Nce Top

Nice 2016 : un festival du livre… historique

Télécharger en PDF et imprimer

Jean Ansar, journaliste ♦

Du 3 au 5 juin, un événementiel culturel global autour du livre.

Relancé avec succès au fil des années par la société MPO, le Festival du livre de Nice, sous la direction culturelle d’Olivier Giesbert, est devenu  un grand événement culturel diversifié.

Cette année la thématique choisie est celle de « leçons d’histoires ». Le pluriel est important. Les auteurs présents racontent des histoires mais la grande Histoire n’est jamais loin. La crise de l’enseignement de l’histoire chahutée par les arrière-pensées politiques ou sociétales pousse un grand nombre de Français à se mettre en quête de l’histoire hors l’école pour leurs enfants et pour eux-même. Mais ils sont aussi demandeurs d’histoires bien racontées et exemplaires.

Voila qui pourrait définir parfaitement le prix Baie des anges de cette année attribuée à « La reine du tango »d’Akli Tadjer, une histoire intimiste autour d’une danse qui fait partie de l’identité argentine et aussi de l’ouverture au monde.

Christian Estrosi, le maire de Nice et président de la région l’exprime à sa manière.

« Connaître les événements du passé est indispensable pour pénétrer le fonctionnement de la société humaine. Connaître l’histoire c’est aussi permettre aux jeunes générations de comprendre leur présent pour devenir des acteurs responsables et éclairés. Et quoi de mieux qu’un livre pour nous raconter l’Histoire ou même une simple histoire, pour nous amener en dehors de la société dans un monde imaginaire ou à une autre époque où la vie, la culture et la société étaient différentes ?  ».

Jean-Christophe Rufin, le Président de cette édition 2016, avec son questionnement sur le monde, ses nombreuses fractures et frontières, ses outrages à l’humanité n’a-t-il pas livré en 2012 sept histoires qui reviennent de loin comme sept tranches de vie. Sa venue au Festival accompagne l’édition de son recueil de nouvelles Les Naufragés et autres histoires qui reviennent de loin, à destination des scolaires, de la jeunesse.

Nice, capitale culturelle du livre chaque année, sans sectarisme ni exclusion, puisque la liberté d’écrire et d’être édité est liée à la liberté d’expression. Fog pour les intimes, Franz-Olivier Giesbert, directeur culturel, entend préserver cette image de marque.

« Chaque année, nous avons l’ambition de vous présenter un Festival du Livre à la hauteur de cette grande tradition. C’est ainsi que Nice se transforme chaque année en capitale littéraire de notre continent, pour le bonheur de dizaines de milliers de visiteurs. Grâce à l’esprit d’ouverture de la municipalité, nous plaçons toujours cet événement sous le signe du débat, de l’échange et de la tolérance, sans exclusive ni exclusion. »

Cette année on remarquera parmi les tendances fortes, la redécouverte du rôle des femmes dans la grande histoire… et dans celle du banditisme en particulier.

Beaucoup de livres donc sur le féminisme ou l’islamisme… air du temps, mais dans la diversité des opinions et des approches parfois contradictoires. Pas de pensée unique à Nice. Mais cette année un plateau historique avec des talents comme jamais.

Macha Méril présentera son dernier livre mais fera aussi des lectures autour de Nietzche à Nice. C’est l’esprit Nice. Les auteurs sont les acteurs du festival. Un esprit que l’on retrouvera dans les lectures de Richard Bohringer autour de son « 15 rounds » qui aurait pu reprendre la formule de l’auteur de Zarathoustra, « ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ».

Plus fort comme le Festival du livre de Nice, d’années en années.

  1. Miquel Catherine
    Miquel Catherine4 juin 2016

    Bon festival avec le soleil et gens de sortie bonnes dédicaces à tous bien que je note certains absents , des gens du crus, des enfants du pays comme Eric Oliva Mais il faut faire de la place à tout le monde C est plutôt bon signe pour le livre ❤️Un enfant qui lit est un enfant instruit et un adulte qui lit est un adulte informé

Répondre