Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Climat et énergie : mensonges et omerta

Energiesrenouvlables

Climat et énergie : mensonges et omerta

Télécharger en PDF et imprimer

Jean-Pierre Bardinet ♦

Nul n’ose dire qu’il n’y a plus de réchauffement climatique depuis près de 20 ans et que les projections des modèles numériques se plantent lamentablement, ce qui confirme que leur crédibilité est nulle, tout comme les thèses du GIEC qui en sont le socle.

Nul n’ose dire que le CO2 est gaz de la vie, indispensable à la photosynthèse, et que, grâce au taux actuel de 400 ppm, la planète reverdit et les récoltes sont meilleures. Pire, on veut nous faire croire que c’est un polluant…

Nul n’ose dire qu’il n’y a aucune preuve scientifique que le CO2 ait une action mesurable sur la température, et nul n’ose dire que 1300 publications scientifiques récusent les thèses du GIEC/IPCC. Bien sûr, on veut nous faire croire que l’affaire est pliée et que la science a parlé.

Nul n’ose dire que la montée « cataclysmique » des océans n’est que de 1,5 mm/an depuis belle lurette, et qu’aucune accélération n’a été identifiée.

Bien sûr, on ne précise jamais quelles sont les observations (mesures des marégraphes). On fait croire que la montée est importante, qu’elle s’accélère et qu’elle sera de plusieurs mètres dans les prochaines décennies. Pour enfoncer le clou, on nous présente des infographies qui montrent toutes les côtes qui vont être englouties par les flots. Cataclysmique !…

Nul n’ose dire que le dérèglement climatique, qui sert à entretenir la peur, donc l’asservissement des citoyens à la Pensée Unique, est un mythe, démenti par les observations : l’indice ACE, qui mesure l’énergie cumulée des ouragans/typhons/cyclones est en légère diminution depuis environ 10 ans et a retrouvé son niveau des années 1975 .

Pourquoi tout ce bazar ?

Parce qu’il y a une puissante convergence d’intérêts.

Je mets un carton rouge à nos médias serviles et aux ONG qui font caisse de résonance à la Pensée Unique et sont les principaux vecteurs de propagande « réchauffiste » (notamment, mais pas seulement, l’AFP)

Transition énergétique : les grands mensonges sur les EnR

Nul ne dit qu’elles sont aléatoirement intermittentes, que leur facteur de charge est faible (21% pour l’éolien et 13 % pour le solaire), que leur emprise au sol est très importante, qu’elles génèrent des infrasons ayant des effets sanitaires néfastes pour les riverains, qu’elles tuent de la biodiversité ailée, que les promoteurs disposent d’avantages déraisonnables accordés par nos gouvernants, que le kWh des EnR doit être racheté à prix conventionné, élevé, par EDF, même si cette production ne sert à rien, que les infrastructures complémentaires coûtent fort cher pour ces productions dispersées.

Nul ne dit que les citoyens, dont des écologistes de terrain responsables, se battent pour sauver nos territoires de l’intrusion dictatoriale des aérogénérateurs et dénoncent les mensonges, la rapacité des promoteurs et la complaisance (pour ne pas dire plus…) de l’Etat.

Nul ne dit que la production annuelle des EnR intermittentes n’est que de 5,3% (3,9 pour l’éolien et 1,4% pour le solaire, alors que cela coûte 5 Md€ aux ménages…et que le coût de la transition énergétique va exploser dans les prochaines années…(Les surcoûts se montent à 23 Md€/an en 2016, et, si la loi sur la transition énergétique perdure en l’état, ils se monteront à 70 Md€/an en 2030.)

Nul ne dit que, comme les EnR ont besoin en soutien permanent de centrales thermiques qui sont obligées de fonctionner en discontinu, donc consomment plus, le bilan CO2 (même si le CO2 n’a aucun impact mesurable sur la température) est significatif (voir l’exemple de l’Allemagne, championne des EnR et championne des émissions de gaz satanique…).
.

  1. Robert41
    Robert415 juin 2016

    Votre extrait : « Je mets un carton rouge à nos médias serviles et aux ONG qui font caisse de résonance à la Pensée Unique et sont les principaux vecteurs de propagande « réchauffiste » (notamment, mais pas seulement, l’AFP) » – VOUS AVEZ TOUT DIT ! – Nous sommes dans un réseau de connivences. Une collusion secrète très bien organisée, qui encadre et active selon le besoin, des actions nécessaires pour le Pouvoir en place. C’est du même style que les Femens, les Antifascistes, les Zadistes, Nuit Debout, les lobbys du verso et de la couleur, etc … bref toute une ramification d’outils utiles que le Pouvoir politique ordonne d’agir secrètement quand le besoin est nécessaire. Alors Presse et médias rongent le NONOS, qui fait augmenter forcément l’indice d’écoute et la vente du papier (journal et livres); au point qu’on se demande même, si le livre n’a pas été écrit d’avance vu la réactivité livresque. Une fois le message politique saturé dans les têtes, le Pouvoir fait cesser subito le harcèlement. C’est la même stratégie que la PUB. Tout cela démontre que ces succursales exhibitionnistes, pataugent pour la plupart dans l’illégalité et qu’elles sont tolérées par le Pouvoir; car à contrario d’autres représentations existentielles équitables, elles ne sont pas interdites … Nous sommes bien dans une manipulation politique de haut-vol ou la démocratie n’a plus son IGP. Le but du Pouvoir politique en place, c’est de durer et pour cela il faut coloniser les esprits à une réactivité voulue (l’esprit Charlie, l’esprit repentance, l’esprit compassionnel, l’esprit égalitaire même s’il y a des choses qui ne partage pas, etc … Tout cela passe par l’exercice de moyens malhonnêtes, trompeurs voir même douteux dans le profit victimaire … N’oublions jamais que la politique est sans moralité, tout est permis et c’est nous-mêmes qui contribuons à la politique de notre pays. En légitimant une personnalité politique représentative, nous entrons dans le labyrinthe de miroirs déformants.

    • inikette
      inikette11 septembre 2016

      Parfaitement d’accord.
      Y ajouter la campagne de la menteuse escroc s royale contre le mazout que les scientifique sérieux innocentent mais que ce gouvernement fait taire.
      Y rajouter l’islamisation de la France pour créer une masse servile.
      Derrière cela, le fric avec l’axe capital patronna finance et son alliance avec l’islam.

  2. Jean-Pierre Bardinet
    Jean-Pierre Bardinet5 juin 2016

    Addendum: voici le lien d’une analyse de l’IFRAP qui chiffre les surcoûts.

    http://www.ifrap.org/agriculture-et-energie/transition-energetique-dites-la-verite-aux-francais

  3. john wayne
    john wayne7 juin 2016

    Très bon article de JP Bardinet ….!

    • Jean-Pierre Bardinet
      Jean-Pierre Bardinet12 juin 2016

      Merci cher John!

  4. Murps
    Murps9 juin 2016

    Joli ! Voila un excellent résumé de ce qu’on peut dire sur l’hystérie climatique.

    • Jean-Pierre Bardinet
      Jean-Pierre Bardinet13 juin 2016

      Danke schön, Herr Murps!

  5. inikette
    inikette11 septembre 2016

    depuis des années je signale que le réchauffement climatique n’est qu’un cycle comme le prouve la découverte du Groenland par les Vikings au Moyen-Âge qui ont trouvé un continent non glacé, une terre verte qui a abouti au nom de Green land terre verte green ayant donné Groenland autre nom donné Vinland parce que le Groenland était couvert de ceps de vigne.
    A l’époque il n’y avait pas de pollution humaine à taxer pourtant.
    Autre escroquerie mondiale le cholestérol dont le taux normal est régulièrement baissé pour recruter des malades et vendre des statines.
    2 + l’âge est la valeur normale.

    • Robert
      Robert27 octobre 2016

      inikette @

      Désolé de vous contredire mais les glaces du Groenland sont vieilles de 3 millions d’années et que seules de petites zones côtières en sont dépourvues ce sont ces zones qu’ont découvert les vikings et ce sont les même que de nos jours.

  6. Robert
    Robert27 octobre 2016

    Bonjour Monsieur Bardinet,

    A propos des températures qui selon vous refusent de grimper j’ai volontairement pris les températures de Spencer (climatosceptique) et uniquement sur terre car c’est là que nous vivons.

    http://www.woodfortrees.org/plot/uah5-land/from:1997/plot/uah5-land/from:1997/trend

    • Jean-Pierre Toni
      Jean-Pierre Toni27 octobre 2016

      La rédaction : les commentaires sont libres mais après modération. Sont supprimés notamment des commentaires des mots qui seraient insultants ou contraires à la loi. Les commentaires doivent apporter des précisions, des références et des critiques positives.

Répondre