Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Sarkozy à la droite de Marine : il y aura finalement deux candidats Fn à la présidentielle

Sarko Le Pen

Sarkozy à la droite de Marine : il y aura finalement deux candidats Fn à la présidentielle

Télécharger en PDF et imprimer

Raoul Fougax, Journaliste ♦

Si Sarkozy remporte la primaire, ce qui n’est pas fait, les républicains seront un Fn-bis. La ligne ultra-Buisson de l’ancien président se déporte plus que jamais sur la droite. Sarkozy a bien compris que le refus de l’islamisation de la France et le combat pour son identité européenne maintenue, sera le cœur de la campagne présidentielle.

Ce positionnement annoncé dans un livre de la droite de gouvernement est la reconnaissance de la justesse des analyses menées depuis 40 ans par Jean-Marie Le Pen et les droites radicales. On s’adapte  au discours du temps et aux évolutions non contrôlées d’une immigration de peuplement.
Mais Sarkozy est obligé de s’aligner sur le Fn de Marine Le Pen. Son objectif est donc de récupérer le maximum d’électeurs du Fn…. Ça a déjà marché une fois. Cette fois ci se sera plus dur.

Mais dans un pays qui se radicalise à juste titre, la victoire ne peut se gagner qu’à droite sur des thèmes identitaires. Droite extrême et extrême-droite sont devenues, en raison de l’islamisation de l’immigration et de ses conséquences sur la sécurité et la société, majoritaires en France. Majoritaires unies, mais divisées, c’est une autre histoire.

Nicolas Sarkozy, qui a donné son premier meeting de campagne jeudi à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône), a conçu un « programme commun entre la droite décomplexée et l’extrême droite », dit le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis dans un entretien au Monde« Au delà de la restauration sarkozyste, il s’agit d’un programme commun entre la droite décomplexée et l’extrême-droite recentrée autour d’un projet de société autoritaire et inégalitaire« , déclare M. Cambadélis.

L’ancien président, qui a officialisé sa candidature via la primaire de la droite, dit-il, « a imposé à l’ensemble de la droite son calendrier, ses propositions, son terrain politique ». « Tous les autres candidats doivent se positionner par rapport à l’axe qu’il a défini qui est de rompre les amarres pour aller le plus loin possible à droite. C’est une menace considérable pour le pays« , poursuit le premier secrétaire du PS.

Il a raison sauf qu’il manque l’essentiel, la traduction électorale de ce mouvement. Il n’y aura pas de listes communes Fn – républicains. La droite française restera donc la plus bête du monde.

L’enjeu pour Sarkozy est d’arriver au second tout pour battre Marine le Pen sur son propre terrain. L’ancien président peut-il gagner ce pari ? Il le croit, malgré la détestation viscérale qu’il  continue largement à alimenter. C’est son seul créneau. Marine Le Pen est avertie. Elle devra adapter son discours et sa stratégie. Elle devra elle aussi se droitiser et muscler son discours tout comme Philippot qui a déjà commencé dans les médias… car finalement Sarkozy ne chasse pas sur les terres de Marine Le Pen , il chasse sur celles de Jean-Marie Le Pen.

  1. yuli
    yuli29 août 2016

    Une restauration moisie avec Srközy ? Le pauvre se met à parler comme le FN, c’est le discours de Villepinte réchauffé.

  2. caranon
    caranon29 août 2016

    Trop de gens vomissent Sarkö. Entre autres, on n’a pas oublié sa forfaiture du traité de Lisbonne. Ses belles photos dans le Figaro Magazine n’y peuvent rien. Donc ni Hollande bien sûr, ni le recuit. Du nouveau !

  3. fuyti
    fuyti30 août 2016

    Le moisi dans la confiture, c’est tout Sarkozy.

  4. Claude Berger
    Claude Berger31 août 2016

    Le FN, le vrai, est celui de Jean-Marie et non celui de Marine, retouché par Phillipot. Puisque la fille a renié son père, on ne voit pas pourquoi elle emprunte à celui-ci ce qu’il a créé voici 4O ans. De toute façon, elle n’en a ni le talent oratoire ni la culture.

  5. jorelle
    jorelle31 août 2016

    … en y ajoutant mensonges et trahisons.

Répondre