Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Femmes voilées interdites et femme aux seins nus lynchée

Marianne

Femmes voilées interdites et femme aux seins nus lynchée

Télécharger en PDF et imprimer

Jean Ansar, journaliste ♦

On monte un fait divers en épingle pour en occulter un autre

Pendant des jours nos médias se sont déchaînés pour défendre deux femmes voilées et accabler le restaurateur qui leur avait interdit son établissement. L’homme qui s’était énervé verbalement a dû s’excuser et on eut droit au défilé des musulmans choqués et bien sûr plaidant pour le vivre ensemble et le respect.

Voila un fait divers utile au lobby médiatique pro-musulman.

Plus facile en effet pour la propagande officielle que de traiter le lynchage d’une «  Marianne aux seins nus » comme dirait l’autre. Sur cette agression, on ne désigne pas les agresseurs, leurs motivations, on affirme que ce n’est pas clair et le maire lui-même manifeste une prudence qui montre de qui on a peur.

Pire de tout ce lynchage aurait été exploité par l’extrême_droite parce que les deux voilée,s privées de salade, ne l’ont pas été par l’extrême-gauche.
Un refus de servir face à un lynchage… les médias sont bien sûr horrifiés par l’atteinte à la dignité des musulmanes et non pas à la vie menacée de la baigneuse aux seins nus et de sa famille.

Marianne pourtant a les seins nus explique Manuel Valls de plus en plus lucide pour les uns, islamophobes pour les autres. Les seins nus certes mais jusqu’à quand ?

Tiens on prend un pari.

On verra bientôt des citoyens musulmans demander, des Mariannes non dévêtues par respect pour leur conception religieuse de la pudeur et de la femme. Et l on verra nos maires, enfin certains se coucher pour éviter les problèmes et les condamnations médiatiques. Manuel Valls a donné aux islamistes un nouvel angle d’attaque pour s en prendre aux valeurs de sa république.

On peut prendre le pari qu’ils ne s’en priveront pas. Et on couvrira les seins que les tartuffe de l’islam ne sauraient voir.

  1. Robert41
    Robert411 septembre 2016

    La France est en questionnement médiatique avec elle-même, dans l’application de sa doctrine politique égalitaire. Doit-on s' »exhiber à poil comme les nudistes, porter un maillot de bain disons décent … ou s’afficher en burkini, sur nos plages ouvertes au public ? Dans les trois cas cités, seuls les extrêmes, comme la nudité totale et le port du burkini sont complémentaires d’un exhibitionniste de revendication. Il n’y a plus de raison mais un égarement politique. Un besoin de montrer sa quéquette pour l’un ou d’afficher un voile corporel grotesque pour l’autre. On harcèle pour provoquer un désordre social voir une discorde explosive. D’autant plus, que notre République abandonne graduellement sa raison d’être et ses droits, pour un accaparement privatif de la vie sociale par de riches signifiants et collectionner des différences communautaires qui ne regardent chacunes que leur propre miroir. En quelque sorte, la conduite de notre République actuelle, dénature la responsabilité citoyenne de ceux qui font l’effort de devenir ou d’être français, pour une corruption individualiste ou communautaire sans limite. Nous assistons à une forme d’expropriation de la souveraineté du Peuple en faveur d’une gouvernance néolibérale globalisante où l’individu devient citoyen du monde. Indubitablement nous sommes entrés dans une tyrannie sans tyran (Dany-Robert, Dufour).

  2. John Wayne
    John Wayne2 septembre 2016

    Pas de voile dans les lieux publics , c’est tout ! Faut aider ces pauvres femmes à évoluer et les perverses à s’assagir !! On fera une loi …..

Répondre