Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Lire avant la rentrée dite « littéraire »…

Rentree Littera

Lire avant la rentrée dite « littéraire »…

Télécharger en PDF et imprimer

Viviane Le Ray 

Avant que ne nous tombent sur la tête les quelques 600 romans de la rentrée de septembre dite « littéraire », dont une douzaine auront droit de cité – et pas souvent les meilleurs -, comme le veut l’exercice de haute voltige de la course aux prix littéraires, précipitons-nous sur un très bel ouvrage brodé à la plume de François Cérésa… Et, faisons l’impasse sur Amélie Nothomb et sa nouvelle lubie : Assassiner les contes de Charles Perrault !

Céresa-2François Cérésa, écrivain digne de ce nom, redonne vie à celui qui l’a lui a offerte : « Poupe »: « Mon père si dur. MonNothomb père si doux. Mon père, ce héros si dur au regard si doux. » : Portrait en une ligne qui en dit plus qu’un long discours… Ce livre est une « Une bouffée d’air frais », allusion au titre d’un des délicieux ouvrages de l’ami Nucéra. Louis Nucéra, très présent dans la mémoire de François Cérésa, au côté de Céline, d’Alphonse Boudard, de Jean Daniel (plus surprenant), rencontrés au fil des pages de ce livre émouvant dans toute la noblesse du terme. Cette lettre d’amour à « Poupe », petit nom affectueux donné au père de l’auteur, fait passer l’émotion par la non moins noble chanson : celle de Trenet, par la musique : celle de Verdi… François Cérésa a créé et dirige l’excellent mensuel « Service littéraire » dont les critiques ont la particularité d’être écrites par des écrivains. Ce qui change tout ! .
« Poupe »- François Cérésa (Éd Le Rocher)

Deux lignes feront l’affaire pour le pensum annuel d’Amélie Nothomb: « Le livre a plus de pages ». Les animateurs des plateaux de Télévision se chargeront avec joie de l’annuelle hagiographie de « l’oeuvre » de la dame au chapeau agrémenté pour cette rentrée littéraire d’une voilette !
« Riquet à la Houppe » – Amélie Nothomb – (Albin Michel)

Répondre