Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

BD : Troie ou l’Iliade revisitée

Troie Joachim Wtewael   The Battle Between The Gods And The Titans

BD : Troie ou l’Iliade revisitée

Télécharger en PDF et imprimer

Jean Ansar, journaliste ♦

Du meilleur et du pire dans ce récit en 4 tomes.

Troie-Couv_287191On ne dira jamais assez l’importance de la BD dans la conservation de notre mémoire historique et mythologique. Cela concerne toutes les générations. Certes la BD engagée à gauche ne cesse de se multiplier mais sans le succès attendu par ses auteurs dont le graphisme est souvent dissuasif. En revanche la BD enracinée dans les traditions européennes bénéficie de la culture du beau comme valeur de civilisation.

Ce Troie aux éditions du soleil de Jarry / Campanella Ardisha mérite attention.

C’est une Iliade complètement revisitée. On regrettera cependant les libertés prises avec le récit d’Homère et les textes fondateurs des amours de Paris et d’Hélène. D’autant plus que cela n’ajoute rien à l’histoire et complique ce qui n’est déjà pas simple inutilement. En revanche ce qui est parfaitement rendu c’est l’implication des dieux dans le destin des hommes.

La guerre de Troie, ville possédant une porte secrète sur les mondes d’avant est en réalité un Ragnarok, un combat entre les dieux anciens et les dieux nouveaux dont Zeus est le roi. Le magma primitif est appelé au secours dans cette guerre ou Cronos Ouranos et Gaia se mêlent à Achille, Hector, l’empire Hittite et égyptien sans oublier les cyclopes et les titans. C’est fastueux et très imaginatif. Il est encore fécond le ventre de l’imaginaire d’où sont les dieux gréco-romains de notre civilisation.

Alors si vous désirez lire ce Troie et le faire partager par vos enfants, il vous faudra maîtriser tout de même quelques notions que finalement les jeunes connaissent parfois d’ailleurs, mais plus par «  Perry Jackson » que par la lecture de l’Odyssée.

Zeus est le fils de Rhéa et de Cronos, un des Titans. Cronos dévorait tous ses enfants dès qu’ils naissaient car son père (Ouranos) lui avait prédit que ses enfants le chasseraient de son trône (comme lui-même l’avait détrôné). Sur les conseils de Métis il fait boire à son père Cronos une drogue magique, qui lui fait vomir la pierre qu’il avait avalée ainsi que ses frères et sœurs dévorés avant lui qui sont, dans l’ordre, Hestia, Déméter, Héra, Hadès et Poséidon.

Puis, les Cyclopes s’allient avec Zeus et lui donnent la Foudre qu’ils forgent. Ils donnent à Poséidon son trident et à Hadès le kunée (un casque qui rend invisible celui qui le porte). Les Hécatonchires, qu’ils libèrent alors que Cronos les avait enfermées dans le Tartare, des créatures possédant 50 têtes crachant du feu et 100 bras viennent à son aide. Zeus fait la guerre à son père et aux autres Titans. C’est la titanomachie. Après les avoir vaincus, il les envoie tous en exil au Tartare, la prison de tous les criminels aux Enfers. Pour remercier les Hécatonchires, Zeus les nomme gardiens des Enfers.
Mais, cette victoire lui est disputée par les Géants. Gaiä, pour se venger de l’emprisonnement des Titans, ses fils, dans le Tartare, poussa les géants à se battre contre les dieux Olympiens. Il dut se battre contre ceux-ci. Typhon était un être monstrueux, fils de Gaïa et du Tartare, que Zeus dut combattre et fut emprisonné, il se fit mutiler et enlever les tendons des bras et des jambes par Typhon. Hermès et Ægipan, par une ruse, volèrent les tendons, puis Zeus fut libéré et nommé vainqueur.

À la suite, Zeus prend la tête d’une nouvelle génération de dieux. Il confie à ses frères deux royaumes : Poséidon régnera sur les mers et Hadès sur les Enfers. La plupart des nouveaux dieux siègent au mont Olympe.

Á cela vous rajoutez un petit rappel de l’Iliade, causes et conséquences et vous êtes prêts à savourer sans vous perdre ce Troie où s’est joué l’avenir des hommes.

Jarry/Campanella Ardisha, Troie – Les portes du soleil (tome 4), Éditions du soleil ( parution : août 2016).
Illustration : Joachim wtewael , la bataille entre les dieux et les titans.

Répondre