Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Antilles : Regain de violence en Guadeloupe et avis de cyclone sur la Martinique

Guadeloupe

Antilles : Regain de violence en Guadeloupe et avis de cyclone sur la Martinique

Télécharger en PDF et imprimer

Le préfet de Guadeloupe Jacques Brillant a du réaffirmer récemment son soutien aux forces de l’ordre « dans l’exercice de leur difficile mission ».

En effet, à plusieurs reprises, au cours de ces dernières semaines, « ses » forces ont été caillassées ou blessées. Dans le même temps, les surveillants du centre pénitentiaire de Baie-Mahault ont subi de violentes agressions. Une patrouille qui intervenait dans le cadre de sa mission de police secours, avait été prise à partie la semaine dernière à Capesterre-Belle-Eau et fut la cible d’agresseurs dissimulés dans l’obscurité qui n’ont pas hésité à tirer au fusil de chasse. Un policier a eu une cheville brisée et des blessures liées aux nombreux plombs reçus dans la jambe.

La Guadeloupe est enfin sous le choc après l’assassinat d’un lycéen de 15 ans des Abymes à Pointe-à-Pitre. Quatre pelotons de gendarmerie soit 70 gendarmes ont été dépêché en renfort en Guadeloupe sur ordre du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve. Il sécurise par la même sa  personne puisqu’il devrait se déplacer sur l’île du 1er au 3 octobre dans le cadre d’un voyage régional dans la Caraïbe où il se rendra aussi en Martinique et en Guyane. En attendant, c’est alerte orange sur la Martinique en raison du cyclone Mathew. ML [4.10]

Répondre