Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Stratégie du chaos : prochaine cible, l’Espagne ?

Espagne Islamisme

Stratégie du chaos : prochaine cible, l’Espagne ?

Télécharger en PDF et imprimer

Un document publié par l’État islamique avait, depuis quelques mois, mis en alerte les services de sécurité espagnole. Il affirme que depuis la création de l’Inquisition espagnole en 1478, l’Espagne « a tout fait pour détruire le Coran ».

Ce texte ajoute que l’Espagne a torturé des musulmans, y compris en les immolant par le feu. L’État islamique en conclut que « l’Espagne est un Etat criminel qui usurpe notre terre » et appelle donc les djihadistes à « attaquer les routes aériennes et ferroviaires » et « à empoisonner la nourriture et l’eau » des Espagnols avec des insecticides. « Nous allons tuer tous les infidèles espagnols « innocents » que nous trouverons en pays musulman et … que nous soyons d’origine européenne ou non, nous vous tuerons dans vos villes et villages conformément à notre plan ». Le Document date du 30 mai 2016 et n’a été que tardivement révélé à la presse. Le texte ajoute bien sûr que « nous récupérerons al-Andalous, par la volonté d’Allah ».

Notons que l’Espagne est actuellement en crise politique et toujours sans gouvernement stable. Y semer la stratégie du chaos et affaiblir encore plus l’Europe de ce côté là ne serait en effet pas trop inutile pour certains. Curieusement, ce sont des sites sionistes qui ont ces derniers jours relayé à fond cette information. Le 15 juillet 2016, l’Etat islamique avait diffusé  sa première vidéo de propagande avec sous-titres en espagnol. La qualité de la traduction, la précision des mots et le choix de la syntaxe, ont amené certains analystes à conclure que le traducteur était de langue maternelle espagnole et que le sous-titrage pouvait bien avoir été réalisé sur le territoire espagnol.

Le djihadiste armé et masqué qui avertit l’Espagne qu’elle « paiera le prix fort » pour l’expulsion des musulmans d’al-Andalous ne semble pas à première vue être trop oriental. ML. [6.10].

Répondre