Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Zemmour : pas d’apologie mais un respect injustifié. L’acharnement manifeste va au-delà de son cas

Eric Zemmour Islam Immigration

Zemmour : pas d’apologie mais un respect injustifié. L’acharnement manifeste va au-delà de son cas

Télécharger en PDF et imprimer

Jean Ansar, journaliste ♦

On peut être globalement d’accord avec Éric Zemmour sans partager tout ce qu’il dit. On peut critiquer Zemmour tout en dénonçant un acharnement par la voix judiciaire dont le seul but est de le faire taire.

Des familles de victimes des attentats du 13 novembre ont saisi le parquet de Paris pour apologie du terrorisme après les propos du polémiste Éric Zemmour, qui dit « respecter les djihadistes prêts à mourir pour ce en quoi ils croient« , a-t-on appris auprès de leur avocate. Une information a été ouverte.

Dans un communiqué, SOS Racisme indique avoir également saisi le parquet de Paris pour des propos « intolérables en ce qu’ils justifient l’injustifiable et blessent les victimes du terrorisme et leurs proches« . Dans une interview donnée au mensuel Causeur, paru hier, l’écrivain estime qu’entre la France et l’islam, « les musulmans doivent choisir » et prône le rétablissement « des règles assimilationnistes qui prévalaient jusqu’aux années 1960« . Mais il réfute la qualification « d’esprits faibles » des terroristes de Daech que donne le journaliste qui l’interroge. «Quelle condescendance ! Moi, je prends l’islam au sérieux, je ne le méprise pas !», dit-il. «Et je respecte des gens prêts à mourir pour ce en quoi ils croient, ce dont nous ne sommes plus capables». Quand le journaliste de Causeur lui demande s’il respecte « des gens qui roulent en camion sur des enfants« , par référence à l’attentat de Nice, il répond : «Pardon de vous chagriner, mais l’Histoire c’est ainsi. Des innocents meurent parce qu’ils sont dans le mauvais camp ou au mauvais endroit au mauvais moment».

Tout cela est vrai et il n’y a aucune apologie et même pas d’admiration. Mais on peut considérer que le respect lui-même ne se mérite pas.

Tout simplement parce qu’ils meurent pour une conviction dans un fanatisme religieux qui n’a rien à voir avec le vrai courage du combattant. On ne peut comparer le terroriste serbe qui met sa vie en jeu pour l’indépendance de son pays avant la grande guerre ,quitte à tuer des innocents et qui sait que s’ il meurt, il meurt, au djihadiste qui croit qu’il va vivre aux cotés des vierges du paradis d’Allah.

Le soldat allemand ou soviétique à Stalingrad prêt à tout sacrifier pour la cause comme les irlandais de l’Ira, n’ont pas grand-chose à voir avec les terroristes musulmans. Il y a courage et courage et celui des kamikazes est différent du sacrifice des 300.

Tout n’est pas comparable et toute mise en danger de sa vie terrestre pour une cause n’est pas équivalente. Quand on croit gagner le paradis quel qu’il soit, on est moins lucidement courageux que quand on accepte de tout perdre. Il y a, dans certains fanatismes religieux et l’islamisme particulièrement, non pas des esprits faibles, mais des esprits possédés.

Cela étant dit ce n’est pas une raison pour demander à la justice de brûler les livres de Zemmour et de lui couper médiatiquement la langue.

L a liberté d’expression, décidément, gène de plus en plus de prétendus démocrates et vrais sectaires. La justice prend un risque, de Zemmour à Le Pen père et fille en passant par Sarkozy, de donner l’impression, qu’elle est instrumentalisée par la gauche et soumise à l’idéologie médiatique.
Car si Zemmour a souvent raison, il a le droit aussi d’avoir tort.

Et le voilà lui l’anti-musulman raciste, parait-il, accusé d’admirer les tueurs de Daech… franchement y aurait pas comme un problème ?

  1. Le Gall
    Le Gall8 octobre 2016

    Vous êtes de grands naïfs ! Il a le droit de dire ce qui serait interdit à un chrétien. Il est millionnaire par sa plume et par les émissions. Un chrétien n’aurait jamais accès aux merdias comme lui !

  2. Tonton Cristobal
    Tonton Cristobal9 octobre 2016

    il y en a marre des plaignants, des justicieux de la pleurniche ! Zemmour a raison , les djihadistes sont des salopards mais -fanatisme ou non- ils mettent leur peau au bout de leurs saloperies ! en face ? fleurs .. bougies .. bla bla vivrensemble ! et ils s’ adressent aux magistrats du « mur des cons » parceque Zemmour ose dire les vérités qui fâchent ? c’ est encore plus tordu que l’ affaire du « détail » où les propos de JM Le Pen ont été dégueulassement sortis de la phrase entière et ré-interprétés dans un sens qu ‘ils n’avaient pas .. mais on a fait comme si ! et c’ est toujours comme ça contre tous les opposants à la chienlit politicarde ! On assiste à la même orchestration envers Donald Trump , à exhumer une déclaration d’ il y a onze ans sur les femmes (innocentes par nature!) quand le couple Clinton (miss eat-pussy et le violeur au cigare) abject tandem de la Maison Blanche -bien mal nommée- pervers narcissiques , lui calamity Bill et elle prête à mettre le monde à feu et à sang dans une guerre mondiale contre la Russie et pourquoi pas la Chine ? Et ce sont les quelques paroles de Trump qui font le tour du monde merdiatique ? sans qu’ un « chef d’ orchestre » ne dirige le big-band ?

  3. Christophe Hanemann
    Christophe Hanemann10 octobre 2016

    Il m’arrive d’être d’accord avec les idées de Zemmour. Et de façon générale, j’aime sa liberté de ton. Mais là je ne peux être d’accord ni avec le fond ni la forme. On parlerait de types qui se font exploser seuls dans un coin de désert au nom de leur religion, ce serait autre chose (et encore), mais là, on parle de gens qui prennent des vies. J’ai beau tourner ça sous tous les angles, je n’arrive pas à y voir une quelconque forme de respectabilité.

    • petitjean
      petitjean11 octobre 2016

      à Christophe Hanemann

      faites l’effort de comprendre ce qu’a voulu dire Zemmour

      « il y a des gens qui sont capables de mourir pour des idées, un projet politique, même si ceux ci sont fondamentalement mauvais »

      on ne peut que « respecter » ce sens du sacrifice………………que nous, occidentaux, n’avons plus !

      êtes vous prêt à mourir pour vos idées, pour la France ?

  4. Robert41
    Robert4112 octobre 2016

    Voilà une déduction zemmourienne qui s’entache d’une provocation attendue et qui s’instruit d’un comportement typiquement sui-generis. Faire peur, chauffer les esprits pour une réaction désordonnée d’un tant pour tant. Voilà le danger irrationnel qui peut envahir des fragilités isolées. Zemmour est trop roué pour conclure d’une telle platitude existentielle entre barbare et civilisé. Nous, occidentaux serions devenus des gras du bide, incapable de réagir à ce désordre criminelle pratiqué par haine. C’est s’enfermer dans une naïveté émotionnelle de défaitiste. Croyez-moi des français savent encore mourir pour leur liberté, même si Monsieur Zemmour admire le barbare psychopathe au résistant qui se contient par esprit rationnel. Restons calme, statistiquement il y a une réalité qui grandit et s’avère incompatible avec nos traditions et valeurs, il faudra content ou pas renvoyer ses indésirables qui s’imaginent que leur communisme de la foi fera loi. Ces gens-là ne connaissent pas l’occidental dans sa rationalité lorsqu’il s’agit de recouvrer sens et raison. L’occidental sait pratiquer comme ces hideux, le crime de sang mais pas pour une foi haineuse mais une légitimité de défense.

Répondre