Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Lima au Pérou : l’école de Cuzco à l’honneur

Mali 1

Lima au Pérou : l’école de Cuzco à l’honneur

Télécharger en PDF et imprimer

Luis Josué Escriba Muñoz, journaliste péruvien ♦

Un ambitieux projet péruvien vient de réunir pour la première fois plus de cent tableaux de la peinture de l’Ecole de Cuzco.

mali-2Le MALI (le Musée des Beaux-arts de Lima), soutenu par le Banco de Crédito del Perú (BCP), ont réalisé en effet l’exposition intitulée « Peinture Cuzquénienne », visible actuellement. C’est une exposition exceptionnelle qui réunit pour la première fois plus de cent tableaux de l’école parmi les meilleurs de l’histoire coloniale péruvienne et latino-américaine.

Pour le Museo de Arte de Lima (MALI), « La peinture cuzquénnienne représente un des développements artistiques les plus originaux de l’Amérique coloniale ». Pour l’occasion, le musée a d’ailleurs réservé ses trois premières salles afin d’exposer comme il se doit la grandeur de cette école picturale. Le montage de l’exposition a été prise en charge par Ricardo Kusunoki et Luis Eduardo Wuffarden, tous les deux commissaires d’exposition importants au Pérou et surtout grands historiens de l’art péruvien. L’exposition se tient jusqu’en janvier 2017.

C’est donc le premier panorama intégral de cette tradition artistique, l’autre objectif recherché étant aussi de faire connaître l’essor des grands ateliers de Cuzco, souvent occulté, une floraison d’ateliers qui firent aussi de la Cité impériale des Incas le principal centre de création artistique et pictural de tout le Virreinato, de toute l’Amérique coloniale espagnole, ces ateliers de peintres péruviens produisant en effet déjà internationalement pour les églises ou autres bâtiments coloniaux des autres capitales sud-américaines comme La Paz en Bolivie, Santiago du Chili et Buenos Aires en Argentine
.
Parmi les pièces présentées, se trouve celles du fondateur de la peinture andine, le maître italien Bernardo Bitti. Ses tableaux côtoient ceux magnifiques de ses nombreux élèves et apprentis talentueux comme Diego Quispe Tito, Basilio de Santa Cruz Pumacallao, Lázaro Pardo de Lago et Antonio Vilca, pour mentionner quelques noms de ces grands artistes hélas oubliés de l’histoire des Arts toujours très européo-centrée. A côté de ces grands noms, on contemplera une multitude de productions d’autres peintres anonymes.

mali-3Ces peintures présentées dans l’exposition appartiennent à des collections ecclésiastiques, publiques ou à des particuliers. Elles proviennent du sud du Pérou : Cuzco, Lima et Arequipa. Comme nous le soulignons, l’exposition en ce sens est unique et originale, du jamais vu à Lima et ailleurs. C’est sans douter une des réalisations les plus ambitieuses du Musée de Lima (le Mali) depuis sa rénovation. Au projet s’agrège par ailleurs comme à son habitude un très beau catalogue abondamment illustré qui peut être acheté au Musée. Ce dernier est actuellement l’un des plus vivants et des plus actifs de toute l’Amérique latine. (http://www.mali.pe). Il organise aussi des visites guidées pour tous les publics y compris les publics scolaires des lycées nationaux et de nombreuses conférences.

 » Peinture cuzquénienne », Museo del Arte de Lima (MALI) du 22 septembre 2016 au 29 janvier 2017.

Luis Josué Escriba Muñoz est un jeune collaborateur péruvien de 22 ans. Il travaille pour une jeune revue péruvienne très prometteuse Cocktail.

Répondre