Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Sarkozy voterait Hollande : quel aveu d’incohérence!

Sarko Et Hollande

Sarkozy voterait Hollande : quel aveu d’incohérence!

Télécharger en PDF et imprimer

 Raoul Fougax, journaliste ♦

L’ancien président n’a aucune conviction. Buisson a raison.

Sarkozy a commis une erreur. Elle ne lui sera peut-être pas fatale, mais tout de même quelle démonstration d’incohérence et de manque de conviction. Il sait très bien qu’il ne peut battre Alain  Juppé à la primaire que par le vote de son noyau dur et l’apport d’électeurs ayant voté Fn. Or, comment cet électorat pourrait suivre un homme qui a un programme plus identitaire que celui du Fn et qui votera, si cela se présente, pour François Hollande au second tour contre Marine Le Pen. Il ne veut pas d’une alternance molle mais il préfère la continuité socialiste à la victoire du Fn dont il drague les électeurs.

Cette contradiction est incompréhensible.  Sarkozy reste l’homme du système UMPS. En fait Buisson a raison. Cet homme là n’a pas de colonne vertébrale. C’est un politicien qui tente de gagner en voulant le vote extrême sans se couper du centre mou et qui essaie de gagner demain, comme son copain Christian Estrosi, avec les suffrages de la gauche. Les troupes cependant traînent des pieds comme la presse s’en est rendu compte dans le cadre d’un meeting à Marseille.

Quand on leur pose la question du choix entre Fn et Ps, les sarkozystes lèvent les yeux au ciel. Pour beaucoup d’entre eux, il n’est pas question de voter socialiste, et le « ni ni » a toujours la cote. «C’est un gros dilemme… Je crois que je voterais blanc», explique une militante. «Est-ce que vous choisiriez entre la peste et le choléra ? Je ne veux plus des socialistes, je ne veux plus de ce François Hollande», lâche un autre. «Je vais rester sur le ‘ni ni’», déclare encore une fan de l’ancien président. Et le risque de faire passer le Front national ? «On le prend», assume une électrice. Certains sont même prêts à franchir le Rubicon, et à choisir le bulletin Fn. «Mes idées étant de droite, ce serait certainement Marine Le Pen. Laissons peut-être une chance au Front national de nous montrer de quoi ils sont capables», explique une sympathisante.

Il faut se méfier des ploucs qui peuvent se rebiffer.

Le 21 octobre dernier, dans un article présenté comme un scoop, L’Obs rapportait une petite phrase attribuée à Nicolas Sarkozy : « Mon électorat est populaire, ce sont des ploucs. » À quelques semaines de la primaire de la droite à laquelle il participe en tant que candidat, l’ancien chef de l’État aurait ainsi commis l’imprudence d’insulter ses propres électeurs devant un auditoire de journalistes, réunis le 18 octobre, à l’occasion d’un déjeuner organisé par l’Agence France-Presse (Afp). Trop beau pour être vrai ? Joie non dissimulée dans les rangs des anti-Sarkozy, colère noire dans son entourage, l’intéressé et ses proches démentent vertement tandis que l’avocat de l’ancien président, Me Thierry Herzog, annonce le dépôt d’une plainte contre L’Obs, mais aussi contre l’Afp.

Mais l’affaire des « ploucs » ne va pas faire long feu. Dans une lettre que l’hebdomadaire Paris Match affirme avoir pu consulter, le président de l’Afp, Emmanuel Hoog, présente ses excuses « personnelles et professionnelles » à Nicolas Sarkozy. En substance, il regrette que des propos tenus par l’ancien chef de l’État lors d’un déjeuner, placé sans ambiguïté sous la règle du  » off « , aient été non seulement rapportés (en violation de ladite règle), mais également dénaturés par L’Obs. « Des propos mal rapportés et sortis de leur contexte ont pu créer confusion et contresens », écrit-il. Contresens ! La version originale serait-elle donc une autre petite phrase ayant circulé elle aussi sur les réseaux sociaux : « Je sais bien que vous pensez que mes électeurs sont des ploucs. » Plus plausible peut-être…

C’était peut être off… mais le off n’existe plus comme une certaine conception de la déontologie hélas. Alors les ploucs « marinistes » iront-ils voter pour Sarkozy qui, lui, voterait Hollande contre Marine ?

Tout est possible mais tout de même, ce n’est pas parce qu’on est plouc qu’on est demeuré.

  1. chouila
    chouila30 octobre 2016

    Sarkozy, individu hystérique, sans convictions ni principes, n’a que des appétits. Il ne pense rien de ce qu’il dit, heureusement ‘il va échouer une fois de plus. Ses partisans n’auront le choix qu’entre rester chez eux ou le vote utile, c’est-à-dire pour quelqu’un d’autre
    Sarkozy, Hollande, Valls, même poubelle !

  2. robert Henri
    robert Henri1 novembre 2016

    Il a dit qu’il voterait la mort dans l’âme peut-être pour l’andouille de l’Elysée élue , on s’en souvient , pas Le Pen , bayrou , mélenchon et …..tant d’autres !!!

Répondre