Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Guerre d’Espagne : le dernier survivant britannique des Brigades Internationales s’est éteint…

Espagne Guerre Brigadistes

Guerre d’Espagne : le dernier survivant britannique des Brigades Internationales s’est éteint…

Télécharger en PDF et imprimer
Stan Hilton

Stan Hilton

Stan Hilton avait 19 ans et demi et il servait dans la marine marchande lorsqu’il a quitté son navire dans le port d’Alicante en novembre 1937 pour rejoindre la lutte antifasciste. Le jeune marin, originaire de New Haven dans le Sussex, considérait que « le peuple espagnol avait besoin d’aide et c’est ce qu’il fallait faire ».

C’est à Albacete qu’il a été enrôlé dans le bataillon britannique de la 15e Brigade Internationale avant de se retrouver, le même hiver de 1937, sur le champ de bataille aux environs de Teruel. Selon l’International Brigade Memorial Trust (Ibmt), dont le siège est à Londres, la disparition du dernier vétéran britannique marque la fin de toute une époque, celle des brigadistes mais surtout aussi  des phalangistes de Jose Primo de Rivera.

Au printemps de 1938, le bataillon de Stan Hilton s’est retiré devant l’avance des forces franquistes appuyées par les troupes envoyées par Mussolini et par la Légion Condor de Hitler. Stan Hilton qui a raconté que c’était alors un « sauve qui peut » dans les rangs est arrivé à Barcelone d’où il a embarqué pour rejoindre son pays. Stan Hilton faisait partie de ces 2500 volontaires britanniques, qui ont rejoint les Brigades Internationales durant la guerre d’Espagne, et desquels environ 500 ont perdu la vie dans les combats.

Le dernier brigadiste anglais est décédé dans une maison de retraite, près de Melbourne, en Australie le 21 octobre 2016. ML [02.11].

Répondre