Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Elections américaines : les sondages et le dernier tournant

Presidentielles Us

Elections américaines : les sondages et le dernier tournant

Télécharger en PDF et imprimer

Jean Guiart, ethnologue, anthropologue ♦

Le dernier sondage du Los Angeles Times du 1er novembre à 10 h 30 nous donne : Trump à 46,9 % (+ 0, 3), Clinton à 43,3 % (+ 0,1). La tendance sondagière est en faveur de Donald Trump.

Des dizaines de millions d’Américains ont voté, dont on n’aura les chiffres qu’après le 8 novembre. Du coup, on nous dit et répète que Mme Clinton serait majoritaire parmi eux. Il est vrai qu’elle a poussé à ce vote en avance et que cela a l’avantage que les électeurs qui ont voté ne peuvent plus changer leur vote au dernier moment.

Mais cette affirmation ne repose sur aucune donnée concrète légale. Elle fait partie de la propagande montée autour de Clinton, dont les sondages fabriqués par les grands journaux ont fini ces jour-ci par donner Trump à 1 % en plus ou en moins, ce qui ne veut rien dire, les centièmes entrant tous dans les marges d’erreur et par conséquent ne pouvant tout juste que donner une indication de sens en plus ou en moins à condition que le sens se maintienne au lieu de zigzaguer.

En fait, ils zigzaguent tous les deux, mais pas le même jour et pas tout à fait en complémentarité pour le moment. Qu’on soit clair : les sondages n’ont aucun moyen de tenir compte directement des votes déjà émis. On peut supposer que si les votes déjà exercés sont en majorité en faveur de Mme Clinton, cela devrait créer dans l’électorat non encore mobilisé un plus grand nombre de votes ouverts pour Donald Trump et moins pour Mme Clinton, mais ceci est pour le moment du roman et de l’extrapolation.

Répondre