Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

La sagesse des mythes : toute la mythologie grecque en BD

La Sagesse Des Mythes Bandeau

La sagesse des mythes : toute la mythologie grecque en BD

Télécharger en PDF et imprimer

Jean Pierinot ♦

la-sagesse-des-mythesÉpopées spectaculaires, dieux tout-puissants, bestiaire formidable, héros extraordinaires… La mythologie grecque est une source inépuisable d’aventures merveilleuses et passionnantes, qui délivre aussi des leçons de sagesse d’une incomparable profondeur.  C’est d’ailleurs à ce titre qu’elle est enseignée dans le monde entier, et figure encore au coeur de nos programmes scolaires.

Pour la première fois, découvrez les grands récits grecs dans un ensemble de bandes dessinées strictement respectueuses des textes fondateurs originels, et enrichies de cahiers complémentaires qui analysent la signification philosophique et l’héritage culturel de chaque mythe.

Donner un nouveau souffle aux grands épisodes de la mythologie grecque par le biais de la bande dessinée…

Voici le défi que s’est lancé Luc Ferry avec « La Sagesse des mythes ». Car ce terreau inépuisable d’histoires passionnantes, maintes fois adaptées, porte aussi une puissante réflexion sur la place de l’homme dans le monde.

L’objectif : allier divertissement et pédagogie pour tenter de répondre à cette question : pourquoi ces histoires fascinent l’humanité depuis toujours ?

Comment est née cette collection ?
Luc Ferry : Cette collection est née d’un projet très simple : rendre la mythologie grecque accessible à tous, sans pour autant en ôter sa substance ; proposer de « l’érudition vulgarisée » en quelque sorte. Le but étant que n’importe qui puisse lire et saisir le sens extraordinairement profond de ces grands mythes, tout en conservant une exigence universitaire dans les sources et la fiabilité historique. Car en général, les livres de vulgarisation, les contes et légendes et même quelquefois les livres prétendument savants sont bourrés d’erreurs. L’enjeu était donc de rendre cela à la fois populaire tout en restant au niveau de l’érudition la plus savante. Le mélange des deux est passionnant.

la-sagesse-des-mythes-MYTHOLOGIE-les-dieuxQuelle en est l’ambition ?
Il existe environ une trentaine de très grands mythes grecs – certains très réputés comme les aventures d’Ulysse, les travaux d’Héraclès, le mythe de Prométhée, Jason et les Argonautes, Persée et la Méduse, mais aussi d’autres moins connus. L’idée, le concept de la collection, c’est de raconter ces mythes tels qu’ils existent dans les versions originelles (car je suis toujours parti des versions originelles, des premières matrices) mais aussi d’en révéler l’apport philosophique. Montrer que ce ne sont pas de simples petits contes fantastiques ou juste du grand spectacle, que c’est vraiment la genèse de l’histoire de la philosophie qui se dessine à travers eux ; qu’il existe une véritable « sagesse des mythes » dont on essaie de dégager la signification.

Qu’est-ce que la bande dessinée, en tant que médium, a d’intéressant pour parler de ces grands mythes ?
Ce qui est épatant avec la BD, c’est la force d’évocation de l’image. On a trouvé des dessinateurs formidables pour la collection, qui ont réalisé un travail à la fois très beau et très précis. Ils ont vraiment fait en sorte que le tout soit extrêmement fiable sur le plan historique, ce à quoi je tenais absolument. Les armes, la vaisselle, les vêtements, les intérieurs des maisons, la structure des palais, des villes… tout cela est absolument fidèle à la réalité telle qu’on la connait, car on a aujourd’hui accès à énormément de documentation sur la Grèce. Le résultat est donc à la fois très esthétique et parfait du point de vue documentaire.

Quel sera votre apport à la collection ?
La mythologie grecque est un sujet qui, en tant que philosophe, me passionne, sur lequel j’ai écrit plusieurs ouvrages. Je suis donc là pour apporter mes connaissances et une pertinence « académique » à l’ensemble. En collaboration avec l’éditeur, nous sélectionnons les mythes pour lesquels j’écris la trame du récit, en mettant l’accent sur ce qui me semble primordial. Je rédige également les dossiers pédagogiques situés à la fin de chaque ouvrage. Puis le travail revient à Clotilde, la scénariste, qui, se charge de faire correspondre tout cela à la mise en scène, au rythme et aux codes de la BD francobelge, et de rendre le tout vivant d’un point de vue narratif. Enfin, le mérite revient surtout aux dessinateurs et à Didier, le directeur artistique de la collection, puisque ce sont eux qui font exister ces héros sur papier !

À qui s’adresse-t-elle ?
La BD c’est comme le journal Tintin, c’est de 7 à 77 ans – et plus ! D’autant qu’on a tenu à avoir ici une véritable approche « tout public ». Bien sûr, les mythes parlent de guerres, de sexe et d’inceste, mais si nous mentionnons ces éléments qui font partie intégrante du récit, ils restent suggérés et jamais montrés de façon agressive. Comme la mythologie fait partie des programmes scolaires − je suis moi-même intervenu dans des écoles à plusieurs reprises −, je suis persuadé que ces albums pourront devenir un outil utile pour les enseignants comme pour les parents et leurs enfants. Du reste, les lecteurs de BD, les passionnés de mythologie ou les amateurs de grandes aventures devraient être aussi comblés.

Combien d’albums sont prévus ?
Comme je le disais plus haut, on va s’intéresser à une trentaine de grands mythes qui, selon leur richesse, pourront être développés en un seul album ou sous la forme d’une mini-série. Nous lançons la collection en septembre avec un album sur le mythe de Prométhée ainsi que le premier volume d’une trilogie consacrée à L’Iliade. Suivront, en novembre, Thésée et le Minotaure et le premier tome de Jason et la Toison d’or puis, en 2017, notamment Héraclès, Persée, L’Odyssée

Comment expliquez-vous que ces mythes fascinent toujours autant petits et grands ?
La mythologie grecque repose sur un thème fondamental, une question centrale : qu’est ce qu’une vie bonne pour les mortels ? D’où la distinction qui est omniprésente entre mortels et immortels. Et la réponse qu’elle va donner (qu’on retrouve d’ailleurs dans une grande partie de la philosophie grecque) c’est que la vie bonne, c’est l’harmonie avec le monde qui nous entoure. Or il y a des forces anti-cosmiques qui s’opposent à cette harmonie. Ce sont les monstres, les résurgences des forces primitives du chaos que Zeus, le roi des dieux, va combattre en envoyant des lieutenants comme Jason, Persée, Thésée ou Héraclès. Ce thème-là est extrêmement puissant et va fonder les principales écoles de pensée futures – on le retrouve d’ailleurs dans les théories de l’écologie contemporaine. C’est pour cela que ça parle au plus grand nombre. Et puis évidemment, c’est aussi agrémenté de guerres, de sang, d’amour, de sexe, de tromperies, de trahisons, de mensonges… Bref, tout ce qui nous ressemble si je puis dire (rires)

La sagesse des mythes, Luc Ferry (Conception et écriture) – Clotilde Bruneau (Scénario) – Didier Poli (Direction Artistique) – Fred Vignaux (Illustrations de couverture), Édition Glénat – BD.

Répondre