Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Cinéma : quelques films à ne pas manquer prochainement

Cinema Paradiso Home

Cinéma : quelques films à ne pas manquer prochainement

Télécharger en PDF et imprimer

Breizh-Info ♦

En ce mois de novembre 2016, petit focus sur une série de films qui sortiront en novembre et décembre dans les salles obscures, susceptibles de susciter un intérêt.

Tu ne tueras point, le nouveau film de Mel Gibson, avec Andrew Garfield ou encore Vincent Vaughn. 

Quand la Seconde Guerre mondiale a éclaté, Desmond, un jeune américain, s’est retrouvé confronté à un dilemme : comme n’importe lequel de ses compatriotes, il voulait servir son pays, mais la violence était incompatible avec ses croyances et ses principes moraux. Il s’opposait ne serait-ce qu’à tenir une arme et refusait d’autant plus de tuer.

Il s’engagea tout de même dans l’infanterie comme médecin. Son refus d’infléchir ses convictions lui valut d’être rudement mené par ses camarades et sa hiérarchie, mais c’est armé de sa seule foi qu’il est entré dans l’enfer de la guerre pour en devenir l’un des plus grands héros. Lors de la bataille d’Okinawa sur l’imprenable falaise de Maeda, il a réussi à sauver des dizaines de vies seul sous le feu de l’ennemi, ramenant en sureté, du champ de bataille, un à un les soldats blessés.

Après les excellents Apocalypto et La Passion du Christ, Mel Gibson est de retour derrière la caméra, ça promet !

La fille de Brest, d’Emmanuelle Bercot, avec Benoît Magimel, Babett Knudsen …(sortie le 23 novembre)

Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d’un médicament commercialisé depuis 30 ans, le Mediator. De l’isolement des débuts à l’explosion médiatique de l’affaire, l’histoire inspirée de la vie d’Irène Frachon est une bataille de David contre Goliath pour voir enfin triompher la vérité.

Un film qui, sur le papier, s’annonce particulièrement intéressant à propos d’une lanceuse d’alerte concernant un scandale important de ces dernières années.

La supplication, de Pol Cruchten (documentaire)

Ce film ne parle pas de Tchernobyl, mais du monde de Tchernobyl dont nous ne connaissons presque rien. Des témoignages subsistent : des scientifiques, des enseignants, des journaliste, des couples, des enfants, … Ils évoquent ce que furent leur quotidien, et puis la catastrophe.
Leurs voix forment une longue supplication, terrible mais nécessaire qui dépasse les frontières et nous amène à nous interroger sur notre condition.

D’après le livre de Svetlana Alexievitch, prix Nobel de littérature 2015

Sully, de Clint Eastwood, avec Tom Hanks, Aaron Eckart, …(sortie le 30 novembre)

L’histoire vraie du pilote d’US Airways qui sauva ses passagers en amerrissant sur l’Hudson en 2009.
Le 15 janvier 2009, le monde a assisté au « miracle sur l’Hudson » accompli par le commandant « Sully » Sullenberger : en effet, celui-ci a réussi à poser son appareil sur les eaux glacées du fleuve Hudson, sauvant ainsi la vie des 155 passagers à bord. Cependant, alors que Sully était salué par l’opinion publique et les médias pour son exploit inédit dans l’histoire de l’aviation, une enquête a été ouverte, menaçant de détruire sa réputation et sa carrière.

Lazar, de Svetozar Rivtoski (sortie le 30 novembre)

Macédoine, de nos jours. Lazar est un lièvre qui attire l’attention de la police lors de transferts illégaux d’émigrés vers l’Europe. Intelligent et discret, il est le protégé du parrain local et subvient aux besoins de sa famille avec l’argent de ses trafics. Il tombe amoureux d’une jeune étudiante, étrangère à son milieu.

Manchester by the Sea, de Kenneth Lonergan (sortie le 14 décembre), avec Casey Affleck

L’histoire de la famille Chandler, famille de classe ouvrière du Massachusetts. Après la mort subite de Joe son frère ainé, Lee devient le tuteur légal de son neveu. Lee doit faire face à un passé tragique qui l’a séparé de sa femme Randi ainsi que de la communauté où il est né et a été élevé.

Passengers, de Morten Tyldum, avec Jennifer Lawrence, Chris Pratt .. (sortie le 28 décembre)

Alors que 5000 passagers endormis pour longtemps voyagent dans l’espace vers une nouvelle planète, deux d’entre eux sont accidentellement tirés de leur sommeil artificiel 90 ans trop tôt. Jim et Aurora doivent désormais accepter l’idée de passer le reste de leur existence à bord du vaisseau spatial.

Ilustration : image du film cinema paradisio

Répondre