Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

COP, réchauffisme : quelques réflexions iconoclastes sur le climat…

IFRAP

COP, réchauffisme : quelques réflexions iconoclastes sur le climat…

Télécharger en PDF et imprimer

Jean-Pierre Bardinet ♦

Les COP : rêves et réalité

Le « succès » de la COP21, que l’on nous a annoncé toutes voiles politico-médiatiques dehors, est en fait un échec.

En effet, les pays ont bien pris garde à ce que leurs engagements n’aillent pas à l’encontre de leurs intérêts. Par exemple, la Chine s’engage à continuer à construire des centrales thermiques et des centrales nucléaires à fission puis à surgénération 238U et 232Th jusqu’en 2030. Les USA utiliseront de plus en plus le gaz et le pétrole de roche-mère, qui remplaceront au fur et à mesure les centrales à charbon, et donc leurs émissions de CO2 diminueront mécaniquement. Aucun pays n’ira à l’encontre de ses intérêts économiques, sauf, bien sûr, la France, qui, avec sa stupide loi de transition énergétique, est en train de ruiner petit à petit notre pays.

A quoi ont servi les 21 premières COP ? A rien, si ce n’est à gaspiller l’argent des contribuables, pour des prunes et à faire résonner (sans raisonner) les trompettes et les tambours politico-médiatiques. A quoi va servir la COP22 ? A rien, comme les 21 précédentes, et il serait temps d’arrêter cette gabegie et de retrouver bon sens et raison.

Sauver la planète en torpillant nos économies ?

La propagande nous bassine avec l’action climat-énergie pour « sauver la planète » d’un terrible réchauffement climatique (d’origine anthropique, bien sûr), mais sans rien préciser, sans rien chiffrer, ni les coûts, ni les conséquences. Car enfin, c’est quoi, l’action ? Et quels en seraient les résultats et le ratio coûts/bénéfices ? S’il s’agit d’une inflation réglementaire et normative, et d’un développement inconsidéré des EnR intermittentes, aux faibles facteurs de charge, alors les surcoûts sont pharaoniques et les bénéfices nuls.

Nous vivons cela en France avec la loi de transition énergétique. En 2016, selon une analyse de l’Ifrap, les surcoûts générés par cette loi sont de 23 Md€, et pour des bénéfices nuls. Si cette loi « idéologique » perdure en l’état, les surcoûts seront de 70 Md€/an en 2030.

Conclusion : les résultats sont décroissance, misère et mort, pour des bénéfices nuls. Aucun intérêt…Ce que l’on peut observer de manière récurrente avec les experts, c’est que l’on peut considérer que ce sont des boussoles qui indiqueraient le Sud. Une fois que l’on a compris cela, il est facile de suivre les bons chemins…

Un vent de trumpitude refroidit le réchauffisme

Tous ceux qui nous ont trompé sur le climat et l’énergie : le Grand Machin et ses satellites (IPCC, OMM, PNUE), l’UE, les politiques, les scientifiques idéologues radicaux qui ont perdu leur âme et leur éthique, les médias qui ont perdu toute capacité d’analyse et de réflexion, et, bien sûr, les écologistes intégristes et les ONG environnementalistes vont à présent être Trumpés…

J’en connais qui vont pleurer suite aux réductions drastiques des subventions pharaoniques qu’ils recevaient pour leurs travaux foireux sur le climat et l’énergie… Et je me demande comment vont réagir le Grand Machin et ses satellites qui voient leurs rêves de pouvoir vert dictatorial mondialisé s’effondrer…

  1. Franck
    Franck14 novembre 2016

    La terre ne réchauffe plus depuis 20 ans et le sacro-saint CO2 ne monte plus depuis 3 ans. Normal le CO suit le climat mais ne le modifie pas. Tout ce débat va tomber tout seul d’ici peu. Adieu les COP!
    La question est: que vont-ils inventer maintenant pour nous culpabiliser et nous pourrir la vie?

    • jipebe29
      jipebe2915 novembre 2016

      @Frank : That is the question …

Répondre