Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Budget militaire : les USA au bord de la faillite ? 

Empire 8 20150729

Budget militaire : les USA au bord de la faillite ? 

Télécharger en PDF et imprimer

Avec toutes les guerres menées dans les différents pays du monde, il en coûte à Washington environ un quart de son budget national.

Cela serait capable de mettre le pays en faillite, selon l’économiste américain Jeffrey Sachs  dans le Boston Globe. « Les États-Unis font complètement fausse route en gaspillant des sommes énormes et en sapant la sécurité nationale. Si notre futur président ne sort pas du piège des guerres coûteuses dans le Proche-Orient, à elles seules les dépenses budgétaires risquent de saper toute chance de résolution des problèmes internes », affirme l’économiste.

La cause de ces dépenses excessives, l’économiste l’appelle la « surtension impériale » qui oblige le pays à déployer ses forces armées dans des dizaines de pays à la fois. Selon  des données statistiques de 2010 fournies par le Pentagone, les États-Unis possèdent 4 999 édifices militaires, dont 662 sont déployés sur les territoires de différents pays. Or, chaque année, la gestion de ces installations exige de Washington des dépenses d’environ 900 milliards de dollars.

Les États-Unis risquent  de se retrouver très vite devant un choix : poursuivre la réalisation de leur projet de « domination unipolaire » ou mettre fin à leurs ambitions impériales. Sinon, ce sera la faillite comme pour l’Empire romain qui souffrit de dépenses militaires qui devinrent à la fin intenables. ML.[16.11]

  1. Plouvier Bernard
    Plouvier Bernard16 novembre 2016

    À ceci près qu’une énorme part des sommes dépensées au titre des opérations militaires extérieures est réinjecté dans l’économie US par les commandes aux usines d’armements, aux entreprises agro-alimentaires, à l’industrie mécanique (véhicules), aéronautique, informatique etc., ce qui évite d’aggraver le chômage US.
    La politique de dépenses militaires envisagée comme un facteur très important de l’économie US est un héritage, jamais renié, de FDR (Roosevelt N°2 et fort heureusement dernier)

  2. Plouvier Bernard
    Plouvier Bernard16 novembre 2016

    2e remarque : l’image jointe à l’article made in USA englobe les années 1925-1950 dans un même groupe.
    Or, avant 1940, les USA ne disposent de bases militaires qu’en Amérique latine, plus quelques îles du Pacifique ou d’Océanie (Guam et Midway et les Samoa) qui sont des établissements assez misérables, à l’exception des Hawaï.
    Les deux premières bases qui vont marquer la prétention à l’hégémonie planétaire sont celles d’Islande et des Açores, en 1940.

Répondre