Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

La vraie crise française : une crise morale

Monde Crise

La vraie crise française : une crise morale

Télécharger en PDF et imprimer

Selon une enquête du Credoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie), les personnes seules sont de plus en plus nombreuses dans l’Hexagone. Des situations aggravées par la pauvreté et le chômage.

Un Français sur dix se trouve en situation d’isolement. Selon le centre d’études, en 2016, cinq millions de personnes de plus de 15 ans ne passent que très rarement du temps avec leur famille, des amis, des voisins ou des connaissances. C’est un million de personnes de plus qu’en 2010. Ces personnes n’ont des contacts que très épisodiques avec les cinq réseaux de sociabilité (familial, professionnel, amical, affinitaire ou de voisinage). Ainsi, 22 % des Français ont des liens réguliers dans un seul réseau social. Par ailleurs, 26 % des Français se sentent exclus, abandonnés ou inutiles — 20 % de temps en temps et 6 % souvent. Les facteurs aggravant l’isolement sont la pauvreté (34 % des personnes isolées ont des revenus inférieurs à 1 200 euros par mois, contre 25 % des personnes non isolées), le chômage et l’âge.

On compte 7 % de personnes isolées chez les 15-25 ans, 11 % chez les 25-39 ans et 12 % au-delà et jusqu’à 69 ans. L’isolement est un cercle vicieux, puisque les personnes isolées tendent à se replier sur elles-mêmes : 17 % ne votent pas (plus du double de la population française), 65 % pensent qu’on n’est jamais assez méfiant vis-à-vis des autres et 27 % ne se sentent pas en sécurité dans leur vie quotidienne. ML[10.1]

Illustration : l’histoire est faite la plupart du temps par les mécontents et les furieux. ( source: article 4emesinge.com)

Répondre