Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Benoit Hamon : cacher ce luxe que je ne saurais voir

Benoit Hamon 1

Benoit Hamon : cacher ce luxe que je ne saurais voir

Michel Lhomme, philosophe, politologue ♦

Ah, la gauche caviar et son hypocrisie ! Le candidat à la primaire socialiste aurait officiellement refusé de participer à l’émission Ambition intime, qui est décidément l’événement médiatique de la rentrée, parce que il serait un “pur”, un vrai homme de gauche et de plus  candidat  de la gauche de la gauche.

Benoit Hamon aux vendanges : la face politiquement correcte de la gauche

Benoit Hamon aux vendanges : la face politiquement correcte de la gauche

Mais vlan, tout a volé en éclats. Alors que sur Facebook, Benoit Hamon se la joua éthique et grand seigneur intellectuel en écrivant le 18 octobre : « Le format de l’émission ne correspond simplement pas à ma vision de la politique. Il serait incohérent pour moi de reprocher à l’élection présidentielle d’ignorer les enjeux fondamentaux de notre pays tout en participant à ce qui s’apparente à un casting de l’homme providentiel. Verser une larme ou révéler une part choisie de mon intimité ne dirait rien de ma capacité à entendre les préoccupations des Français et à y répondre. Ce chemin, celui de la sobriété, n’est pas celui de la facilité, mais il correspond à mes convictions profondes.»

Que c’est joli sauf que… l’argument a fait bondir la production d’Ambition intime, qui a révélé dans Le Parisien que le député socialiste n’a pas livré la bonne raison de son refus . En fait, le laquais de tous les pouvoirs était à fond dans l’émission lors de la discussion de travail de plus d’une heure que l’équipe de M6 avait eu avec lui le 10 octobre. Mais voilà, il ne voulait pas parler de sa femme qui aurait terni selon lui son image de candidat des sans-dents car  la femme de Benoît Hamon s’appelle Gabrielle Guallar et elle occupe un poste à la direction de LVMH, le géant français du luxe, en tant que responsable des affaires publiques.

Gabrielle Guallar occupe ce poste à la direction de LVHM depuis juillet 2014, alors que son mari venait d’être nommé ministre de l’Éducation nationale. « On a bien compris que ça lui posait problème en tant que candidat de la gauche du PS. Mais c’est une honte de vouloir se faire une virginité sur le dos de Karine Le Marchand [ndlr : présentatrice de l’émission]», a poursuivi avec courage l’équipe de production.

En apprenant les révélations du Le Parisien, le clan Hamon a rétorqué aussitôt, auprès de LCI, que l’ancien ministre n’avait pas coutume de mettre en avant sa famille dans les médias. Puis Benoît Hamon  a fini par esquiver le fond du débat en répondant lui-même dans l’émission Punchline dimanche sur C8: « Je suis très fier que ma femme soit cent fois plus diplômée que moi, qu’elle a un très beau métier, mais ce n’est pas grâce à moi ».

En gros et sans aucune décence, moi Benoit Hamon, ancien ministre, je peux encore me la jouer vendangeur bio en Gironde et manger chez LVMH tout en étant le vrai candidat socialo des misérables !

  1. Robert41
    Robert418 novembre 2016

    Benoît, Hamon, serait-il comme la bonne du curé d’Annie, Cordy. ” Il voudrait bien mais il ne peut point ” – Son éviction personnelle de l’émission de dame Le Marchant est surprenante pour un politique de sa génération. Peut être que l’invitation est insuffisamment rémunérée ? – En tout cas, les Bretons ne crachent pas après un poste ministériel, qu’ils s’agissent ; de Jean-Marie, Leguen, de Jean-Marc, Le Drian, de Jean-Jacques, Urvoas, de Stéphane Le Foll, d’Annick, Girardin, de Maryse, Lebranchu et notre petit-tout bin-oui le Benoît pardi. Tout cela n’est pas surprenant, la vraie gauche des origines, a été victime d’un entrisme de profiteurs, d’hypocrites, de nantis et d’opportunistes. vous savez ceux qui vous disent: Faites ce que je vous dis de faire. – Cette germination a été fertile avec l’emprise mitterrandienne. Ce grand machiavélique au passé politique sulfureux avait compris qu’il fallait diviser et non rassembler. Cette vieille stratégie de la division, terriblement efficace en France, a permis une démultiplication attendue de providences, de clans, de rivalités et de coteries. Ainsi tout en les tenant en laisse par le gain et la concurrence, ces toutous à la langue pendante et baveuse, attendaient l’ordre du grand Diviseur. Cet esprit du Malin qui a fait beaucoup de victimes, d’abord la France en division avec elle-même et ensuite ces purs qui croyaient naïvement à une Justice sociale avec à l’époque un SMIG à 7000 francs, annoncé par le candidat Mitterrand et plein de boniments, que l’homme maîtrisait avec grand sang-froid. Cette composition paradoxale de loqueteux à casquette publicitaire et de nantis d’héritage sapés comme une collection d’estrade, étaient rassemblés pour le même combat. – Des sous pardi ! – Les uns attendaient une légitime augmentation pour prendre une part au bonheur et les autres un porte-feuille ministériel et de chaudes places juteuses, pour gagner sans grand talent et sans grand effort, des rentes républicaines généreuses. Merde quand-même ! France, regarde ce que tu es devenue ?

  2. Adele
    Adele30 janvier 2017

    Hamon est le seul candidat qui ne sème ni la haine, ni le racisme, ni la peur du terrorisme.
    Il proposé d’assister aux jeunes et aux agriculteurs.
    Il propose un souci pour l’environnement qu’on laisse aux enfants – une dette financière peut toujours se re-négocier mais un environnement détruit tuera les créancier et les créditeurs.

  3. Sylvain
    Sylvain1 mars 2017

    La femme d Hamon a un salaire ,chez LVHM de 20 000 euros mensuels!!!!! qu en penseraient les francais ?????

Répondre