Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Elections américaines : relisons les sondages non-partisans…

Clinton Defaite

Elections américaines : relisons les sondages non-partisans…

Télécharger en PDF et imprimer

Jean Guiart, anthropologue, ethnologue ♦

Nous suggérons à nos lecteurs de lire l’ensemble des articles de METAMAG consacrés aux Présidentielles américaines. Les informations contenues notamment les sondages du Los Angeles Times donnaient Donald Trump en avance sur Hillary Clinton. Rappelons que sur 200 journaux américains 194 soutenaient Hillary Clinton et 4 Donald Trump. Nous ne parlerons pas des médias français entièrement convaincus de la victoire d’Hillary Clinton.
Elections américaines : la dernière ligne droite
 Les sondages et le dernier tournant
 Les derniers chiffres et le poids des minorités
 Trump remporte le troisième débat
 Donald Trump et maintenant l’hallali
 Présidentielles américaines

Dernier article reçu, avant les élections de notre correspondant le 8 novembre.

Les derniers sondages

Los Angeles Times, Sondage du  06 11 16, 9h :
Trump   48, 2 % ( +  0, 2) : Donald Trump domine Mme Clinton de 5, 6 points.
Clinton  42, 6 % (ne bouge pas).

Le sondage du Washington Post, le seul que lit Le Monde, met Mme Clinton très en tête tout d’un coup. C’est l’ultime tentative, la tentative désespérée de tromper les électeurs. Dans sa désinformation permanente, Le Monde s’empresse de révéler le nouveau refus du FBI de poursuivre Mme Clinton et pour illustrer l’article, on remarquera la photographie d’une Hillary Clinton pimpante, convaincante et rajeunie qui contraste fortement avec la photo de Carlos Barria de l’Agence Reuters publiée par le site russe Sputnik International dans lequel on voit la candidate démocrate sortir de sa voiture blindée avant de prendre son avion et de se  livrer aux maquilleuses ( voir photo d’illustration) . Elle y marque son âge, ses 68 ans et surtout la fatigue.

  1. Robert41
    Robert419 novembre 2016

    Ces élections américaines auront eu le mérite de démontrer l’insupportable subordination des médias. Ils sont pris la main dans le sac de leur forfait. Aussi bien, aux States, à raison d’une farandole communautaire activée par mercantilisme, que chez-nous, dans sa servilité naturelle … En France, nous avons et sommes trahis de toute évidence, par une compromission médiatique majeure, accoquinée à une politique corruptrice. On s’en doutait ; maintenant nous avons la preuve de son ampleur et de sa bassesse. Les lendemains vont être pénibles pour la classe politique française et nos muezzins médiatiques. – Quoi dire à Trump maintenant, après l’avoir humilié médiatiquement et politiquement ? D’autant que Trump est pour une entente avec la Russie de Poutine ! Que va devenir notre politique nationale qui s’est rétrécie de sa souveraineté et s’est portée dans le camp des supplétifs d’une machination prédatrice. Les médias français ont perdu leur libre arbitre comme la France a perdu son honorabilité d’écoute souveraine ; ils ne méritent que le mépris.

    • robert Henri
      robert Henri10 novembre 2016

      Quand vous parlez de” notre politique nationale” …. Vous sentez bien j’espère , que” l’action” de Hollande est une parenthèse et que “tout va repartir” en juin 2017 ….!! Comme avec D. Trump le 21 janvier 2017 ….!!

Répondre