Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

FLN à Paris le 17 octobre 1961 : réponse à Olivier Le Cour Grandmaison

Fln Guerre Secrete

FLN à Paris le 17 octobre 1961 : réponse à Olivier Le Cour Grandmaison

Télécharger en PDF et imprimer

Rémy Valat , historien ♦

La réaction de Monsieur Olivier Le Cour Grandmaison fait suite à la publication du texte mis en ligne sur ce site le 15 octobre 2016 concernant la question de la responsabilité du Fln dans la tragédie du 17 octobre 1961. Celle-ci prolonge les propos de Gilles Manceron auxquels j’ai déjà apporté une réponse, c’est pourquoi je serai bref.

Monsieur Le Cour Grandmaison, comme Gilles Manceron, élude la question en mettant en cause les signataires du texte. Cette critique me paraît déplacée : Daniel Lefeuvre dans son livre Pour en finir avec la repentance coloniale a démontré le manque d’objectivité et la partialité d’Olivier Le Cour Grandmaison dans ses différents travaux traitant de la colonisation.

Pour moi, le débat sur les orientations idéologiques des historiens des deux « camps » est stérile, tout le monde sait que le travail des historiens du temps présent est influencé par les débats et les enjeux de la société française d’aujourd’hui. Continuer sur cette voie est vain, vous ne parviendrez pas à dépasser le chemin creux d’Ohain.

Votre action à la tête de l’association 17 octobre 1961 contre l’oubli a permis une avancée de l’historiographie algérienne et française sur cette question. Les archives de la préfecture de police sont ouvertes aux chercheurs avec un taux de dérogations positives proche des 100%. Grâce à vous, les citoyens ont une meilleure connaissance d’un événement qui méritait de sortir de l’occultation.

Il ne s’agit pas pour moi de nier ce qui s’est passé les 17,18 et 20 octobre 1961, et encore moins de minimiser le nombre des victimes. Mais, la question de la responsabilité du Fln reste posée. Elle est légitime et intéresse tous les citoyens.

  1. Cougar
    Cougar12 novembre 2016

    Avec son pedigree de ce Fouquet-Tinville du “colonialisme”, je doute que cet individu sache ce qu’est le “chemin creux d’Ohain”.!

Répondre