Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Le Japon et l’Iran pour une coopération nucléaire

Japon Iran

Le Japon et l’Iran pour une coopération nucléaire

Le Ministre japonais des Affaires étrangères, Fumio Kishida, a déclaré mercredi que le Japon offrira à l’Iran environ 2,05 millions d’euros afin d’aider l’État du Moyen-Orient à mettre en œuvre son accord nucléaire historique avec l’Occident.

En juillet 2015 l’Iran et six grandes puissances mondiales ont signé un accord limitant le programme nucléaire iranien en échange de la levée de la plupart des sanctions internationales à son encontre. Depuis lors, le Japon a cherché à intensifier ses relations avec l’Iran en levant ses sanctions en janvier et en signant un pacte d’investissement bilatéral le mois suivant.

« Nous avons convenu que les relations bilatérales progressaient régulièrement et dans un large éventail de domaines, y compris concernant la coopération pour la mise en œuvre de l’accord nucléaire », a déclaré M. Kishida lors d’une conférence de presse menée à Tôkyô, après ses entretiens avec son homologue iranien Javad Zarif.

Cette décision intervient au milieu de l’incertitude entourant l’avenir de l’accord historique après l’élection de Donald Trump. Sachant que celui-ci avait annoncé lors de sa campagne présidentielle que sa « première priorité » en tant que président sera de « démanteler l’accord désastreux avec l’Iran », promu par le Président sortant Obama.

Le Premier Ministre japonais, Shinzô Abe, avait également exprimé sa volonté de se rendre en Iran, afin de voyager à travers le pays et renforcer les liens économiques lors d’entretiens avec le président iranien Hassan Rouhani en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York en septembre dernier, selon un officiel japonais.

Illustration : Le Premier Ministre iranien Mohammad Javad Zarif et le Ministre japonais des Affaires étrangères Fumio Kishida lors d’une conférence de presse à Tehran

Source : Mélanie Alves, The Japan Times

Répondre