Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Attentats en France : des victimes sans bourreau

Plaque Commemorative Attentats

Attentats en France : des victimes sans bourreau

Télécharger en PDF et imprimer

Dans nos rues, depuis la Libération, figurent des plaques en l’honneur des résistants “Fusillés par les Allemands”, selon l’expression consacrée.

Or, les plaques d’hommage aux victimes des attentats de Paris ne portent aucune mention du bourreau. On ne sait pas à la fin, de quoi sont morts nos compatriotes ! Soit on fait confiance aux générations futures pour déboulonner rapidement les plaques honteuses, ou pour effectuer des recherches historiques pour de plus amples informations, soit on noie l’islam, on l’excuse, on l’absout, pour ne pas se souvenir que l’on a tué en son nom. Mais ce sera pire : on transformera demain ces plaques en plaques héroïques pour célébrer les assassins d’une prochaine République islamique qui nous pend au nez. Houellebecq le croit, nous aussi.

La “religion de paix et d’amour” de François Hollande  a obtenu en tout cas par ces plaques l’impunité mémorielle pour chaque meurtre de mécréant. Mauvais signe des temps de soumission : les familles des victimes anesthésiées par le “pas d’amalgame” n’ont même pas réagi. ML[12.01]

  1. Rémy Valat
    Rémy Valat12 janvier 2017

    Excellente remarque!

Répondre