Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

La France, puissance maritime

Batiment Multi Mission

La France, puissance maritime

Télécharger en PDF et imprimer

La Direction générale de l’armement (DGA) a confirmé le 18 janvier 2017 la réalisation du 4ème bâtiment multi-mission (B2M) de la marine française qui sera baptisé le Dumont d’Urville . Cette commande complète celle de trois bâtiments passée le 30 décembre 2013.

Ce quatrième navire, destiné aux Antilles sera livré au second semestre 2018. Le premier B2M, le D’Entrecasteaux, réceptionné le 25 mars 2016, a rejoint le 29 juillet dernier son port d’attache de Nouméa en Nouvelle-Calédonie. Le Bougainville, deuxième bâtiment multi-missions, réceptionné le 16 septembre 2016, est stationné à Papeete en Polynésie depuis le 16 décembre 2016.Le troisième B2M, le Champlain, – qui est prévu d’être réceptionné début 2017 est destiné à opérer depuis la Réunion avant l’été 2017.

Les B2M surnommés les ”couteaux suisse” sont des bâtiments destinés à assurer les missions de souveraineté outre-mer : présence, surveillance et protection des intérêts français dans les zones économiques exclusives, soutien logistique, sauvegarde et assistance au profit des populations, notamment en cas de catastrophe naturelle. Armés par deux équipages de 20 marins et d’un déplacement d’environ 2300 tonnes en charge, les B2M peuvent atteindre une vitesse de 13 nœuds. Ils remplacent les bâtiments de transport léger (Batral), sont dotés d’une capacité de soutien logistique accrue (grue, véhicules, conteneurs, embarcation de servitude) et peuvent transporter, en plus de l’équipage, jusqu’à 17 personnes. Ils permettent d’effectuer des missions de 30 jours sans ravitaillement et sont en mesure de naviguer 200 jours par an. ML [24.01]

Illustration : bâtiment multi-mission

Répondre