Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Affaire Fillon: de la boue, du fric et du sang

Fillon

Affaire Fillon: de la boue, du fric et du sang

 Bernard Plouvier, auteur, essayiste ♦

Du clan Sarkozy sont venues les premières attaques à l’encontre de François Fillon, candidat déclaré de la droite molle et ultra-classique aux présidentielles.

On a même vu une ex-Gardienne des Sceaux de la Ripoublique, qui n’est pas plus une rosière que sa famille immigrée n’est composée de prix de vertus, la trop célèbre Dati, susurrer que son ex-premier ministre traînait des casseroles, vraies ou imaginaires… histoire de faire parler d’elle en un moment où tout le monde trouvait que l’air était moins irrespirable depuis qu’on l’avait oubliée.

La boue n’épargne pas le mignon Macron, dont la vie privée ne regarde personne d’autre que lui-même et ses proches. Après tout, Frédéric II de Prusse fut un homosexuel exclusif (ne consommant pas un mariage conclu pour la galerie), ce qui ne l’empêcha nullement d’être le plus brillant chef d’État des années 1750-80. Quant au Grand Alexandre et à Jules César, leur bisexualité ne pèse rien en comparaison des civilisations qu’ils ont créées : l’hellénistique et, pour le second, ce que l’on nomma l’Empire romain une génération après sa mort.

Avec la troisième candidate – en dehors de ces trois-là, n’existent que des (in)utilités -, on passe de la boue à l’argent. On se fiche totalement de la sexualité des conseillers de Marine Le Pen. En revanche, il est dommage qu’elle se laisse influencer par ceux qui cherchent à la faire évoluer d’un (timide) populisme à une ébauche de libéralisme tiédasse.

Il est évident qu’à l’issue des présidentielles, Marine Le Pen qui sera probablement arrivée en tête au 1er tour, sera battue… par l’omnipotence de l’argent. Car il va couler à flots pour alimenter la campagne médiatique de lynchage et de mensonges grotesques, en n’oubliant le principe : « Plus c’est gros, plus c’est con, mieux ça passe ».

De cette élection (la suivante, celles des législatives, n’ayant aucune valeur puisque ne se déroulant pas selon le seul principe démocratique : celui de la proportionnelle intégrale), on ne retiendra que deux points.

Le premier aura été l’omniprésence de l’immigration-invasion et de l’islam conquérant… du moins, peut-on espérer que ces deux problèmes majeurs, qui n’en forment qu’un d’ailleurs, seront au cœur du débat politique, car il s’agit de l’avenir de notre Nation et de notre État.  Il est évident qu’une fois l’islam devenu religion dominante par l’effet de la démographie de ses adeptes, les mahométans exigeront l’application de la charî’a… des pitres la réclament déjà en Grande-Bretagne, depuis qu’un mahométan est devenu le premier maire coloré de Londres.

Le second point, sera la recomposition de la vie politique. Grossièrement, elle sera divisée en trois gros morceaux : le (très timide) populisme à la française – soit environ 30% des voix -, la droite molle et conservatrice (environ 30%) et la coalition des marécages centristes et de la gauche caviar (les partisans de mignon-Macron, soit également 30% des voix)… resteront 10% de dinosaures marxistes et d’écolos-ignares, histoire de mettre un peu de folklore franchouillard, pour pimenter la sauce.

Or l’on pourrait, éventuellement, éviter que le sang coule à flots. L’unique alternative à la guerre civile, guerre de races et de religion, est l’accès très démocratique au Pouvoir – grâce à un triomphe électoral indiscutable, même pour les très malhonnêtes commentateurs des media globalo-mondialistes – d’un authentique gouvernement populiste, qui débutera une politique de « grand retour » vers leurs continents d’origine des immigrés-envahisseurs, associée au respect scrupuleux des lois de séparation des cultes et de l’État, ainsi qu’à une politique économique réellement nationale.

En un mot comme en cent, il est absolument nécessaire de faire comprendre aux Français de souche européenne, qui sont encore majoritaires dans le pays, qu’il est urgent d’accéder à une mentalité continentale, pour des raisons non pas de stupide racisme (aucune race n’est supérieure à une autre), mais de pure intelligence : un continent n’appartient qu’à ses autochtones.

Tout le reste est accessoire. Face à l’ennemi conquérant, seule importe l’unité.

  1. John Wayne
    John Wayne28 janvier 2017

    La proportionnelle intégrale , ça ne marche pas ! Tout le ” monde ” le sait , sauf BP apparemment …. !

    Il est vrai que F. FILLON le programme ” idéal ” pour rétablir les équilibres dans les 3 prochaines années !

    La campagne qui commence sera probante !!

  2. LE GALL
    LE GALL28 janvier 2017

    Ces élections seront surprenantes…

  3. Plouvier Bernard
    Plouvier Bernard28 janvier 2017

    La proportionnelle intégrale, ça ne marcherait pas !!!
    … documentez-vous : les précédents existent et sont nombreux
    Au fait les présidentielles ne sont que des élections proportionnelles
    Dans de nombreux pays, les élections législatives se font à la proportionnelle (ou intégrale ou avec prime au plus gros score)
    Ceci posé, il existe tant d’experts dans ce pays que l’on peut se demander pourquoi il va si mal
    Peut-être après tout, serait-on mieux administrés avec des politiciens de la canette (comme disent les Allemands) qu’avec des énarques et des juristes ?

  4. Herodote
    Herodote29 janvier 2017

    OK, pour le début de votre billet Mr Plouvier mais votre expertise s’exprime dans la psychanalyse et la psychiatrie pas dans la sociologie, l’histoire ou la philosophie politique.
    Si vous voulez élever le débat alors lisez Marcel Gauchet dans” Comprendre le malheur français” .
    Comme intello, il n’y a pas que lui pour comprendre la difficulté de l’Europe occidentale à s’adapter à la nouvelle globalisation mondiale. Situation analogue vécue par l’Empire romain entre le III ème et le VII ème siècle.
    Comme tous les lecteurs de Metamag , je souhaite une renaissance d’Europa mais je ne pense pas que la proportionnelle intégrale résoudra quelque chose dans ce pays.
    Pour s’en sortir, il faut qu’un nouveau choc économique -politique-sociologique murisse pour que certains personnage comme Jeanne d’Arc, Richelieu, Clemenceau, de Gaulle etc….. sortent du rang pour tracer une autre voie.
    Pour le moment, notre jeunesse se drogue , se saoule dans l’alcool ou se vautre dans le sexe.En clair, la France ( et l’Europe) continue lentement à se décomposer.

  5. Plouvier Bernard
    Plouvier Bernard29 janvier 2017

    Pour “Hérodote” :
    1 – La Proportionnelle est la technique de vote la plus démocratique : c’est cela seul que j’ai écrit dans ce texte. Quelle soit ou non “efficace”, c’est affaire d’époque et de chef : elle est efficace au moins sur un point, en limitant la corruption, favorisée par la féodalité du scrutin d’arrondissement à deux tours. De toute façon notre pays n’a rien à attendre d’élections truquées par l’argent.

    2 – Il est évident, pour tout populiste, que seul un chef peut créer un mouvement puissant et sortir un pays de son marasme… et on n’a pas attendu Gauchet pour le savoir et appliquer la formule. Vos exemples historiques, tirés d’images d’Épinal – seul Richelieu, par ailleurs fort corrompu, fut créateur d’avenir, et, franchement, nul n’a fait mieux que Napoléon le Grand, créateur d’un État qui a maintenu l’essentiel de son pouvoir jusqu’à la fin des années 1960 -, mériteraient un recyclage : aucun ne tient la route, lorsqu’on les étudie de près – et surtout pas les deux derniers.

    3 – Si une partie de notre jeunesse se drogue et se vautre dans la fange du rap et des bonnes manières antifa, antiracistes etc, c’est de la faute de notre génération lamentable, d’abrutis post-soixante-huitards.
    Fort heureusement, il existe une jeunesse non friquée ni corrompue, mûre pour l’action… quand un chef, issu du menu peuple et surtout pas de la soi-disant élite culturelle, se dégagera.
    Un beau jour, même les plus sots de nos universitaires comprendront que l’Europe est morte en 1945 et que, pour la reconstituer, il va falloir associer l’orgueil continental aux réalisations économiques et sociales du populisme.
    Franchement, nous parler de Jeanne d’Arc ou de Gauchet à l’ère de Poutine, ça ne fait pas très sérieux.

  6. Singuillaume
    Singuillaume29 janvier 2017

    .Il est inadmissible qu’une petite bande de journaleux à la solde de sectes partisanes, veuille imposer, par la diffamation, en jouant sur les passions et l’ignorance de la plupart des citoyens,de procédures budgétaires légales,son choix alors qu’une élection a désigné à la loyale la victime de cette campagne de presse rebutante .Ils sont en train de mettre en place le coup d’état médiatique.Avant c’était les chars , maintenant c’est l’article de journal.

  7. brandenburg
    brandenburg29 janvier 2017

    Fillon fait peur parce qu’il est trop “dur”

  8. Robert41
    Robert4131 janvier 2017

    Il n’y a aucun système heureux, pour une représentation politique. C’est pourquoi, la proportionnelle, est une illusion démocratique. Elle nous fait croire et c’est tout. C’est une stratégie de grande écurie qui veut paraître plus grande qu’elle n’est ; puisque le Chef gaulois attendu n’a plus de potion magique pour changer les choses. Elle est dépendante de la communication médiatique qui elle, profite pleinement de son pouvoir, pour instrumentaliser son candidat idoine du panel admis. D’ailleurs, selon les médias, c’était Juppé le leader alors que ce fut Fillon. Il en a été de même avec Valls et Hamon. Mais cela n’est pas terminé. Le candidat qui va éliminer Hamon l’utopiste et Fillon le velu, ce sera Macron le mondialiste. Même Marine n’aura pas suffisamment de voilure pour naviguer au-près. La France aura la même politique que celle d’Hollande ; rien ne changera les riches seront toujours plus riches et les pauvres toujours aussi pauvres. – Pourquoi ? Parce que notre destin politique est entre les mains de traîtres, dont leur seul souci est l’enrichissement personnel. La politique est devenue comme le crime ; elle s’enrichie en trichant ! – Trop de français se laissent avoir par les canons idéologiques des droits de l’homme et de la laïcité, où la poudre et la mèche sont absentes pour envoyer le boulet. On piétine, on gesticule mais rien ne change. Il faut du courage pour oser changer cette mascarade. Par le fait, la France est coincée dans une impasse où ceux qui tiennent le vrai Pouvoir, ne sont jamais élus. Ils cornaquent nos paroliers politiciens à une communication de l’instantanée où il n’y a ni sens, ni vision pour les lendemains, mais des complaintes et des compassions insalubres pour notre propre existence.

  9. Lazare
    Lazare8 février 2017

    Fillon et ses amis sont trops gentils :/ a t on chiffré le cout présumé de la deuxiéme” famille” d’un précédent pour la République ? appartements ;fonctionnaires où gendarmes ;gardes du corps
    permanents et rapprochés ?secrets écoutes pendant des années ? la ficelle est trop grosse pour ne pas voir la patte de certains services ;qui manipulent les médias Canard en premier comme d ‘habitude ! Le PS est silencieux là dessus
    Les turpitudes vénielles de Fillon sont connues depuis longtemps comme celle d’autres responsables politiques si on recherche bien ; mais pourquoi les déballer une fois la primaire de la droite terminée ?et puis rien d’illégal si non abus présumé de la légalité !
    on aurait plus le choix qu’entre deux gauchos farfelus ! et une “créature” de l’habile hollanderie !
    (Non quelque soient le candidat de l’opposition crédible et possible il faudra voter pour lui !(Bayrou serait une diversion pour lui piper des voix et favoriser encore la Hollanderie) car au 2em tour
    la bleue marine n’a aucune chance à ce jour !

    • Manolo
      Manolo9 février 2017

      L’ami Lazare dit “il faudra voter pour lui” oui pour ceux qui sont déterminés à vouloir une alternance

      possible et de ne plus voir les socialistes où leurs métastases diriger la France ;(les autres c’est leur

      droit démocratique de vouloir les conserver au pouvoir ) Alors quitte à déplaire à certains amis de droite comme d’autres vont flancher ; avec leur égo ;s’abstenir où pire voter Macron le Hollandais;comme dit plus haut Marine n’a aucune chance au 2 em tour (en plus pas de majorité
      législative pour l’instant) aux plus courageux ,comme au front il faudrait voter Fillon s’il se maintien !
      pas le choix ;on réglera les comptes après ,”on ne choisi plus on élimine ”
      Pour mes amis PN hostiles aux gaullistes il y en aussi au FN et Fillon 1er ministre nous a ouvert
      des archives encore secrètes qui nous ont permis de faire une partie de la lumiére sur nos disparus
      après le 19 Mars 1962 et l’indépendance de l’Algérie largement causés par l’abandon du régime gaulliste ;qu’il a reconnu !

  10. Josué
    Josué15 février 2017

    COMMUNIQUE DU CERCLE ALGERIANISTE NATIONAL EXTRAIT
    “En affirmant qu’en Algérie, la France avait commis des crimes terribles, de la torture et de la barbarie, Emmanuel MACRON est tombé dans le travers habituel de la repentance à sens unique, qui condamne sans appel l’œuvre des Français d’Algérie, profondément attachés à leur terre natale.
    L’histoire ne s’écrit pas en noir et blanc, telle que la pensée unique à laquelle semble se rallier Emmanuel MACRON, voudrait nous le faire croire.”

    Il dépend de nous Patriotes PN de faire barrage à cet individu ;comme dit ci dessus Marine aura largement de quoi etre présente au 2 em tour et nos voix qu’elle pourra y retrouver compenserons largement les voix que Macron est allé chercher en Algérie

Répondre