Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Allemagne : en route pour de nouvelles mosquées?

Mosquee Allemagne

Allemagne : en route pour de nouvelles mosquées?

 Dérapages ♦

Une forte immigration non seulement affecte la population autochtone mais importe dans le pays d’accueil les problèmes politiques du pays d’origine. L’Allemagne compte la plus forte communauté turque d’Europe. La répression féroce d’Erdogan en Turquie et en particulier des adeptes du prédicateur Fetullah Gülen suite à la tentative de putsch de juillet 2016 divise violemment aujourd’hui la diaspora turque, véritable enjeu électoral pour Angela Merckel en 2017. Les disciples du prédicateur Fetullah Gülen subissent aussi forcément les contrecoups de la répression des réseaux du Hizmet (nom sous lequel ce courant de l’islam turc est généralement connu).

Des menaces sont proférées en Allemagne envers les partisans de Gülen, qui font l’objet de dénonciations dans des mosquées proches du gouvernement turc. Ils se retrouvent ainsi qualifiés de « traîtres à la patrie ». Du coup, en Allemagne dans les quartiers turcs, des disciples de Gülen évitent d’aller prier dans des mosquées idéologiquement proches de l’actuel gouvernement turc ou de courants islamiques apparentés. Avec les événements de ces dernières semaines, le problème devient de plus en plus aigu et les gülenistes ne se sont plus les bienvenus dans certaines mosquées turques allemandes, rapporte Johannes Nitschmann (KNA – Katholische Nachrichten-Agentur).

Le Hizmet est relativement bien implanté outre-Rhin, avec quelque 300 initiatives et associations dans le domaine éducatif (dont une trentaine d’écoles), culturel et économique. Les disciples de Gülen envisagent la mise sur pied de leurs propres lieux de prière et il est fort probable que pour éviter un affrontement inter-communautaire turc, le gouvernement allemand facilite les choses. Cette situation va renforcer forcément le tournant religieux déjà constaté de la communauté turque immigrée puisque jusqu’alors le Hizmet ne mettait pas vraiment l’accent sur des activités religieuses classiques puisqu’ils allaient prier sans problème dans les mosquées turcs des quartier.

L’éventuelle création de mosquées qui paraît aujourd’hui une certitude sous l’égide de Fetullah Gülen ajoute une nouvelle composante aux formes religieuses organisées de l’islam en Allemagne  avec les conséquences prévisibles que l’on devine. ML[27.01]

Sources : Domradio, religion.info et la lettre mensuelle (décembre 2016) de la Stiftung Dialog und Bildung (Berlin), vitrine publique du Hizmet en Allemagne.

Répondre