Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Tulsi Gabbard, l’élue démocrate de Hawaï a rencontré Bachar el-Assad

Tulsi Gabbard

Tulsi Gabbard, l’élue démocrate de Hawaï a rencontré Bachar el-Assad

L’élue démocrate de Hawaï a confirmé qu’elle avait rencontré le président syrien Bachar al-Assad lors d’une visite sur place en janvier. «Quand la possibilité de le rencontrer s’est présentée, je l’ai fait car si on veut tout faire pour le peuple syrien en souffrance, il faut rencontrer tous les gens nécessaires», a expliqué sur CNN Tulsi Gabbard, élue d’Hawaï à la Chambre des représentants, âgée de 35 ans et à l’avenir prometteur.

«Quoique vous pensiez du président Assad, le fait est qu’il est le président de la Syrie», a-t-elle insisté. «Il faut parler avec lui pour obtenir un accord de paix viable». Or Tulsi Gabbard avait été croisée dans la tour de Donald Trump avant l’investiture. Ancienne vétéran, engagée dans la Garde nationale d’Hawaï pendant la guerre d’Irak, elle fait partie de ceux, rares, qui ont pris position contre une politique de changement de régime en Syrie, promouvant un désengagement américain total, notamment la fin des livraisons d’armes aux groupes rebelles «modérés».

Elle vient aussi la semaine dernière de mettre les points sur les ”i” : « il n’y a pas, il n’y a jamais eu de rebelles modéré. Si le président Assad est renversé, alors ce seront Al-Qaïda ou des groupes comme Al-Qaïda qui prendront le contrôle de la Syrie». C’est la deuxième fois que nous écrivons sur Tulsi Gabbard : il faut  la suivre. Elle ira loin. ML.[09.02]

Répondre