Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Les vrais chiffres des latinos aux États-Unis

Immigration Trump Latinos

Les vrais chiffres des latinos aux États-Unis

Le véritable nombre de Mexicains illégaux aux États-Unis n’est pas de « douze millions » ni de « vingt millions ». Le vrai chiffre est autour des quarante millions.

mafias latinos aux États-Unis

mafias latinos aux États-Unis

En fait, il y a aux États-Unis, depuis la présidence de Bill Clinton (1993-2001), des Mexicains et des Latinos partout. On les voit dans le plus petit hameau de l’Amérique profonde mais il n’y a pas qu’eux, on y rencontre aussi beaucoup de Somaliens  en beaucoup d’endroits. Le professeur émérite Virginia Abernethy, spécialiste de démographie et rédactrice pendant douze ans du journal scientifique Population and Enviroment du Springer Verlag en Allemagne, avait déjà dénoncé dans un discours de 2006 à Washington le sous-dénombrement énorme des immigrés aux États-Unis, un sous-dénombrement résultat  d’une position délibérée de l’État. Dans quel but ? C’était sous Obama pour faire accepter une deuxième grande vague d’ “amnistie” des illégaux (la première ayant eu lieu sous le  conservateur Ronald Reagan en 1987).

Alors pourquoi ce revirement soudain des Américains ? La réaction forte de Donald Trump  vis-à-vis de l’immigration hispanique s’explique aujourd’hui par une autre évolution  de l’immigration latino : le développement d’une mafia proprement hispanique ultra violente, la mafia des cartels. Au Sud des États-Unis, la fonction publique est déjà atteinte et la corruption des fonctionnaires progresse à un rythme inquiétant tandis qu’une grande partie de la jeunesse, la plupart du temps droguée au «chimique », se perd dans la culture des bandes et des gangs tatoués, imitée de l’Amérique centrale.

Un même phénomène  commence à s’observer en France et on remarque de plus en plus de rapports internes à la fonction publique  reprécisant la déontologie . La même menace du côté des mafias turques existe outre-Rhin, en Allemagne alors que la Chancelière Merkel  a officiellement accueilli, pour la seule année 2015,  1,1 million d’immigrés clandestins.ML[20.02]

Répondre