Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

L’élection présidentielle pervertie par l’info en continu.

Drapeaux Francais

L’élection présidentielle pervertie par l’info en continu.

Télécharger en PDF et imprimer

Jean Ansar, journaliste ♦

Fillon est victime du harcèlement médiatique de l’info du rabâchage

Si François Fillon craque ou est battu, il le devra à BFM-TV. C’est bien sûr une caricature.. Mais pas que.. Selon la nouvelle expression journalistique à la mode, dans une profession où non seulement on pense la même chose, mais où encore on se partage les trois mots de vocabulaire branchés du moment.

Cette chaîne comme toutes les autres chaînes d’infos en continu ont fait campagne contre Fillon depuis plus de 40 jours. On sait pourquoi. L’idéologie médiatique le déteste- trop à droite – trop Français – trop chrétien. Cela étant, cette partialité honteuse et évidente n’est efficace qu’en raison du format de ce type de télé. C’est le supplice chinois du goutte à goutte qui détruit lentement par répétition. Une information de préférence négative est transformée en spectacle et le rabâchage de la nouvelle commentée pendant des heures par des spécialistes auto proclamés, se transforme en véritable harcèlement.

On dénonce de nos jours tous les harcèlements, le sexuel, celui au travail, dans le couple etc…. Il n’y a qu’un harcèlement qui n’est pas pris en compte, le harcèlement médiatique.

Il devrait être sanctionné quand il y a, de toute évidence, intention de nuire plus que volonté d’informer. Pendant 40 jours, certaines chaînes n’ont parlé que de Fillon en tentant parfois de nuire également, d’une pierre faisons deux coups, à Marine Le Pen.

Mais avec ce format, peut-on parler encore de chaîne d’information ? Car le reste, tout le reste est ignoré quand il y a un sujet qui occulte tout de la décision des rédactions. Trump (enfin pas tout à fait car il y aurait du Trump dans Fillon), la guerre en Syrie et en Irak, le terrorisme, la situation économique de la France, la vraie actualité qui est diversité est réduite aux chèques reçus par Pénélope. C’est la preuve que la mécanique des chaînes d’infos en continu est une perversion du traitement de l’actualité.

Encore une fois, dans toutes ces chaînes tous les journalistes sont clonés et pensent la même chose, comme leurs spécialistes ou leurs invités. La multiplication des chaînes, ce n’est pas la diversité des opinions et analyses… encore une fois comme nous l’avons écrit, où est le Fox News  français ?On peut détester Fox News mais là-bas cela existe malgré CNN… En France il n’y a que des CNN. La liberté de la presse ne peut se confondre avec l’uniformité idéologique de journalistes de gauche.

Et puis ces chaînes qui émettent 24 heures sur 24 doivent meubler. Elles doivent faire du spectacle, dramatiser pour avoir du public et tenir avec du rabâchage insupportable.

Quand quelqu’un est dans le collimateur, ce rabâchage devient un supplice médiatique où l’on écorche vif le personnage central. Les médias s’indignent quand on les attaque, eux ou les juges zélés. On s’en prend à l’état de droit. Derrière Fillon, il y a les anti-mariage pour tous, les ligues de février quoi !… espérons tout de même que le régime ne fera pas tirer sur les présumés «  séditieux ». On voit bien comment les médias ont décidé de traiter le rassemblement pro Fillon.

Mais si l’état de droit, c’est l’idéologie BFM-TV ou France Info appuyé sur “le mur des cons”, il est temps peut-être de le remettre en cause… C’est le rôle du Président et des élus, sur un programme voulu par le peuple.  C’est pourquoi certains veulent choisir leurs élus à la place du peuple et les imposer par la manipulation de l’info. C’est cela qui menace le plus notre prétendue démocratie.

Se servir de l’info pour imposer sa vision politique est-ce encore informer ?

  1. karine
    karine5 mars 2017

    excellent article.
    Macron, ce serait cinq ans d’Hollande de plus. Qui en veut ?

  2. Philippe SOUCHET
    Philippe SOUCHET6 mars 2017

    MACRON le Minuscule, l’homme sans programme et sans épaisseur humaine, l’homme “Saxophone” (la trompette “bouchée” de Goldman Sachs), parfois même Saxe- aphone, on l’a vu dans un discours, ne devrait-il pas plutôt s’appeler MICRON, tant sa personnalité est insignifiante et le projet qu’il dissimule à peine, dangereux ? MACRON, c’est de la nano-politique, comme on parle de nano-technologie : une poudre infinitésimale mais dangereuse qui s’insinue partout, comme la Secte dont il est l’émanation….

  3. Robert41
    Robert416 mars 2017

    Nous ressentons parfaitement ce que vous dénoncez. Le traitement de l’information politique de la chaîne BFM-TV est une merveille d’orientation partisane. C’est la copie inverse du mur des cons ! On n’affiche plus dans un local syndical de magistrats, sa petite humeur mesquine, sur des personnalités diverses ; mais on instrumentalise publiquement un candidat politique désiré par le grand Capital et une aristocratie d’argent. La masse restante doit se soumettre comme le Palestinien. En faites, BFM-TV est un média pour les socio-types qui se contentent de dix minutes d’informations. Passé ce délai c’est l’abêtissement. Ceux qui veulent une information politique honnête et équitable, évitent ce minaret médiatique provocateur et harceleur. Il est indéniable que la nature de cette chaîne est du même niveau que les marchands ambulants qui opèrent sur les foires. On vous déballe le produit phare, en l’occurrence le candidat-bis Macron, comme indispensable à la relève. Cela est d’autant plus visible quand madame Ruth, Elkrief, intervient. C’est toujours un spectacle de mauvaise foi et de rancœur vis à vis de l’invité-opposant à Macron car Madame, aime la démocratie mais à sa façon … On est même étonné que le CSA n’intervienne pas pour rétablir un déséquilibre représentatif de candidats. C’est vrai aussi que le Président Hollande a nommé Olivier, Schrameck, comme autorité de contrôle du CSA, ce qui explique bien d’arbitraires d’émissions publiques et c’est tout dire aussi du sens de la démocratie d’un Hollande … Il n’a même pas choisi un opposant politique pour cette place de contrôle par ailleurs très très bien payée. La conclusion est simple, nous devrions boycotter ses chaînes d’information occultantes et harcelantes.

  4. Gérard Henri
    Gérard Henri9 mars 2017

    Voilà ! Il suffit de boycotter !! Cette gôôche à bout de souffle s’accroche à ses privilèges et est très réactionnaire …. Veulent pas lâcher le pouvoir quitte à s’enliser dans la perversité …..!!

Répondre