Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Un crâne de 400.000 ans découvert au Portugal

Portugal Crane 3D

Un crâne de 400.000 ans découvert au Portugal

Télécharger en PDF et imprimer

Jean-Luc Nothias ♦

Les restes fossiles d’un crâne du pléistocène moyen devraient permettre aux paléoanthropologues de mieux connaître les peuplements anciens de l’Europe.

La grotte de Aroeira, au Portugal, avait déjà livré deux dents d’hominidés. C’est aujourd’hui une bonne moitié de crâne qu’elle a permis aux archéologues de trouver à la fin de l’année 2014. L’étude de ces os crâniens par une équipe portugaise et espagnole a permis de dater avec certitude ce crâne fossile. C’était sans doute la partie la plus difficile et le plus significative du travail, qui a été publié cette semaine dans les Comptes rendus de l’académie américaine des sciences (Pnas).

Diverses méthodes ont été employées. Résultat, l’hominidé vivait à une période remontant de 390.000 à 436.000 ans. L’hominidé de Aroeira vivait au pléistocène moyen, savait tailler des pierres en biface et maîtrisait le feu, comme le montrent les traces et objets retrouvées dans la grotte. Les chercheurs espèrent que ce crâne, reconstitué en 3D avec les parties manquantes, va les renseigner sur le peuplement de l’ouest de l’Europe. Était-il plus Homo erectus ou Homo neanderthalensis?

Le crâne découvert à Aroeira au Portugal est vieux de 400.000 ans

Le crâne découvert à Aroeira au Portugal est vieux de 400.000 ans

Sur la grande scène de la vie, en Afrique les australopithèques, il y a quelque 2,5 millions d’années, cèdent progressivement la place aux hominidés et au genre Homo avec Homo habilis. Ce dernier règne pendant un million d’années puis est petit à petit supplanté par Homo erectus (de 1,8 million d’années à 300.000 ans). Celui-ci passera le relais à Homo neanderthalensis, jusqu’à sa disparition, il y a 30.000 ans, époque à laquelle Homo sapiens prend le pouvoir. Tout cela sur fond d’allers et retours entre l’Europe et l’Afrique avec de nombreuses formes prénéandertaliennes. Ce crâne est l’exemplaire très ancien le plus occidental d’Europe. Une fois qu’il aura été ausculté sous toutes les coutures, les chercheurs espèrent qu’il permettra d’éclairer ce qu’il s’est réellement passé il y a autour de 400.000 ans en Europe.

 

 

Source

Illustration : Reconstruction en 3D du crane aroeira découvert au Portugal.

 

 

Répondre