Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Population et Avenir, la revue des populations et des territoires de François-Gérard Dumont

Population Et Avenir

Population et Avenir, la revue des populations et des territoires de François-Gérard Dumont

POPULATION et AVENIR , la revue des populations et des territoires, est la seule revue française et européenne se consacrant exclusivement à ces questions. Elle s’efforce d’en présenter et d’en expliquer les évolutions en France, en Europe et dans le monde, sous l’éclairage révélateur de la géographie de la population et de la science démographique.

François-Gérard Dumont

François-Gérard Dumont

Créée en 1899, Population & Avenir est une revue bimestrielle paraissant cinq fois par an (janvier, mars, mai, septembre et novembre). Tirée à un peu plus de 10.000 exemplaires, elle a néanmoins touché environ 50.000 lecteurs en 2016 car elle est très consultée non seulement par les enseignants de sciences humaines (notamment de géographie et d’histoire, de sciences économiques et sociales ou d’économie sociale) mais aussi par un nombre croissant d’étudiants et même de lycéens.

Distribuée aussi dans les centres de documentation internationaux, européens et nationaux, des observatoires économiques et sociaux, des bibliothèques d’établissements d’enseignement secondaire et supérieur ou des institutions sociales telles que mutuelles, caisses d’allocations familiales, centres sociaux ou associations familiales et sociales, elle est également diffusée auprès des collectivités territoriales, des parlementaires ainsi que des journalistes spécialisés.

Au Sommaire du n° 732 (janvier-février 2017)

population-avenir-732Éditorial – La fécondité en France : des évolutions aléatoires ? Par Gérard-François Dumont

Dossier – La géographie des résidences secondaires : une autre lecture
des dispérités territoriales, par Jean-François Léger

Revue de presse par Anne Lévy-Thibert

L’enjeu énergétique : le pétrole. Approche croisée Géographie-SVT.
Exercice pédagogique n° 84 par Alexandre Duchesne

Notes de lecture – 50 ans d’aménagement du territoire – Pour un système  de retraite viable – Aimer la géographie à tout âge – Publications signalées.

Le citoyen, grand oublié des réformes territoriales. Par Jean-Marc Callois

Vieillissement de la population en France : les trois causes de son accentuation. Par Gérard-François Dumont

Document pédagogique – La géographie des résidences secondaires en France métropolitaine.

 La géographie des résidences secondaires : une autre lecture des disparités territoriales
En France, un logement sur dix est une résidence secondaire. La géographie de ce type de logement ne doit rien au hasard.
Certes, les espaces au sein desquels les résidences secondaires sont localisées sont multiples, mais ils sont cohérents.
Loin des métropoles, c’est une autre France attractive qui se dessine ? Elle révèle aussi, en creux, les contours de territoires
à l’avenir bien incertain, ceux d’une « France des marges » ?
Quatre cartes et une figure, toutes inédites, illustrent ce dossier.
    
     Le citoyen, grand oublié des réformes territoriales
Lors des débats sur les dernières réformes territoriales en France, les discours officiels se sont focalisés sur des notions assez générales
comme « efficacité », « aménager les territoires », et surtout la « taille », véritable obsession et principal fil conducteur des réformes.
Augmenter la taille des collectivités territoriales, finalité ultime, supposée évidente et admise par tous, ce qui dispense de la justifier…
Faut-il s’en satisfaire ?
Trois cartes et une figure illustrent cet article. 
    
     Vieillissement de la population de la France : les trois causes de son accentuation
La population de la France connaît un processus de vieillissement. Son intensité n’est pas due à une cause unique.
Elle résulte de trois facteurs qui se combinent de façon variée au fil des années : le premier est structurel, le deuxième tient à l’évolution
de l’espérance de vie, le troisième à celle de la jeunesse.
Trois figures et deux tableaux illustrent cet article.
    
     La fécondité en France : des évolutions aléatoires ?
Depuis un demi-siècle, la fécondité de la France varie à la hausse ou à la baisse selon les années, tout en restant au-dessous
du seuil de simple remplacement des générations. Comment expliquer de telles évolutions inverses ?
Sont-elles aléatoires ou y a-t-il des éléments explicatifs ?
Une figure détaille les onze étapes successives de l’évolution de la fécondité.
    
     L’enjeu énergétique : le pétrole. Approche croisée Géographie – SVT (exercice pédagogique)
Aborder la question de l’énergie par une approche interdisciplinaire permet de donner du sens à la question et à l’objet d’étude (ici le pétrole)
en montrant les liens entre disciplines et la complexité de certains sujets. Il est possible d’aborder l’enjeu énergétique en deux temps :
en SVT, analyse du processus de constitution du pétrole, découverte et mise en œuvre de l’exploitation ; en géographie,
mise en place d’un marché stratégique bouleversant les dynamiques territoriales à toutes les échelles.
Trois cartes, quatre documents et un schéma détaillé illustrent cet exercice.

Gérard-François Dumont est  géographe, économiste et démographe français. Professeur à l’université Paris-IV, il enseigne à l’Institut de géographie et d’aménagement. 

Contact : Population & Avenir, 35 avenue Mac-Mahon, 75017 Paris. courriel :  population-avenir@population-demographie.org

Site de la revue : http://www.population-demographie.org/index.html
 

Répondre