Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Le vrai massacre, c’est au Yemen !

Yemen Air Strike In Sanaa 11 5 2015

Le vrai massacre, c’est au Yemen !

Michel Lhomme, philosophe, politologue ♦

CNN a rapporté que l’Amérique avait intensifié ses opérations au sol à l’intérieur du Yémen.

Le porte-parole du Pentagone, Jeff Davis a annoncé que Washington avait accru ces derniers jours ses attaques sur les positions d’Al-Qaïda au Yémen. Jeff Davis a indiqué le nombre de 70 frappes aériennes sur le Yémen effectuées ces derniers jours. Une autre source de sécurité a fait état de l’arrivée sur le sol yéménite de 4 avions-cargos américains remplis d’armes destinées à la coalition saoudienne. Ces armes serviront à des opérations d’occupation de la côte d’al-Hudaydah située à l’ouest du Yémen.

Entièrement soutenu par les États-Unis en appui de l’Arabie Saoudite qui utilise des armes françaises, la guerre au Yémen s’avère de jours en jours impitoyable. Trois millions de civils ont été forcés au déplacement et des milliers d’enfants n’ont plus d’eau ni même à manger. Rien à voir avec l’habile campagne médiatique orchestrée contre la Syrie sur la base de photos douteuses et de fausses informations.

Depuis mars 2015, début du conflit au Yémen, 4 773 civils ont été tués lors de bombardements aériens ou de tirs d’obus. Le Bureau des Droits de l’Homme de l’ONU que Donald Trump ne reconnaît plus – et pour cause ! – a précisé que la plupart des victimes sont mortes ou ont été touchées lors de bombardements aériens ou de tirs d’obus. L’Unicef a aussi confirmé que près de 1 400 enfants ont été tués et 2140 blessés.

Les chiffres que nous fournissons ne proviennent pas d’un Observatoire extérieure ou de forces d’oppositions politiques à un régime. La guerre dévastatrice du Yémen a éclaté après la conquête, par les rebelles houthis chiites soutenus par l’Iran, de vastes pans du territoire, dont la capitale Sanaa. Cette conquête avait entraîné l’intervention militaire en mars 2015 d’une coalition arabe sous commandement saoudien pour aider les forces pro-gouvernementales à les stopper.

Le conflit yéménite est totalement occulté par les médias de propagande alors qu’il a provoqué la “pire crise humanitaire au monde” selon les propres termes de l’ONU. Toujours selon l’Unicef, près de trois millions de personnes auraient besoin d’une aide alimentaire immédiate et 1,5 million d’enfants souffrent de malnutrition, dont 370 000 de malnutrition dite “aiguë sévère“. La situation empire de jours en jours.

Merci donc à l’Oncle Sam et à la dynastie  des Saoud qui travaillent là-bas, main dans la main pour affamer, torturer et éliminer tout un peuple, enfants, femmes et vieillards compris.

Lire les articles  Métamag et le Yemen :
Yemen ou les massacres oubliés,
Donald Trump en action,
Yemen en guerre sur fond de lutte pour l’énergie.

Lire la vidéo : Guerre au Yemen, près de 1400 enfants tués et 2140 blessés.

soutenez metamag
Pour soutenir MÉTAMAG, cliquer ICI

Illustration : attaque aérienne de la coalition au Yemen.

 

 

  1. Robert41
    Robert4119 avril 2017

    Depuis Bush junior, Obama et le frais parvenu Trump, la politique américaine persiste dans le casus belli. Il n’y a pas un conflit sur cette terre où la présence américaine ne s’invite de facto ; soit par ingérence, soit comme conseiller, soit comme tuteur, soit comme prestataire de services, soit par l’activation de super-milliardaire comme Soros ou de groupuscules paramilitaires et ONG agrées. La politique américaine est devenue une nuisance à la liberté existentielle de chaque Nation. Son emprise est telle ; qu’elle s’immisce même dans la communication téléphonique de dirigeants de pays-amis … C’est tout dire de sa mentalité. L’Amérique ne fait plus rêver … ; elle en fait trop. – Aussi bien, par ses ingrédients commerciaux et de fourvoiement, l’aveuglement de sa suprématie militaire, sa prédation bancaire pernicieuse, l’oublie des lois primordiales du comportement et de la vie, de son narcissisme culturel basé sur une hégémonie du colt et la bible, mais aussi ; de sa façon d’enfermer ses alignés et non-alignés dans des contrats … Avec le Yémen, nous la retrouvons à participer à ce massacre. Comme vous le soulignez ce conflit a fait 1400 victimes parmi les enfants mais là ; la conscience occidentale sait oublier sa responsabilité de marchand d’armes et de leadership d’organisateur.

Répondre