Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Le naufrage du Parti Socialiste sur une palette rouge

PS Chute

Le naufrage du Parti Socialiste sur une palette rouge

Télécharger en PDF et imprimer

Une image vaut mieux qu’un long discours : le naufrage du Parti Socialiste sur une palette rouge

pS-image-discours2Debout sur une palette rouge, Jean-Christophe Cambadélis, candidat à un cinquième mandat de député, a fait un stand-up dans la rue pour mobiliser les électeurs de sa circonscription. Une scène quasi grotesque. Le PS, après son score piteux (6,36%) à la présidentielle, s’en va en effet pour une nouvelle déconfiture aux élections législatives.

Même les barons socialistes n’ont pas la certitude d’être réélus, compte-tenu de l’OPA d’En Marche sur son électorat traditionnel. Ainsi, c’est le secrétaire national du parti lui-même, député de la 16e circonscription de Paris, Jean-Christophe Cambadélis, que l’on voit ferrailler durement pour conserver son siège.

Le mouvement d’Emmanuel Macron a investi face à lui le jeune entrepreneur et ancien président du Conseil national du numérique, Mounir Mahjoubi.

Dans cette circonscription populaire du nord-est de Paris, Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête au premier tour avec 30,52% des voix, suivi de près par Emmanuel Macron avec 29,92%. Benoît Hamon n’avait pu faire mieux que quatrième, derrière François Fillon. Autant dire que le patron du PS est en grande difficulté. Mais déterminé à se battre Jean-Christophe Cambadélis a débuté sa campagne en s’installant sur une palette rouge. Une scène cocasse qui a été largement relayée sur Twitter, non sans ironie et qui restera sans doute comme l’icone ridicule de la fin du socialisme français. Il aurait simplement dû déposer une casquette devant lui pour quémander des pièces jaunes. ML [21.05]

Répondre