Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Science et révolution. Recherches sur Marx, Husserl et la phénoménologie

Jean Vioulac Sciences Et Revolution

Science et révolution. Recherches sur Marx, Husserl et la phénoménologie

Inaugurée par la révolution copernicienne, la Révolution française, la révolution industrielle et la révolution technologique, notre époque est à tous égards révolutionnaire : elle est la seconde révolution connue par l’humanité après la révolution néolithique, qui inaugura l’histoire il y a une centaine de siècles.

Concevoir un tel bouleversement pose des problèmes considérables, puisque les principes logiques, concepts et catégories jusqu’ici en vigueur tendent à devenir eux-mêmes obsolètes. Seule une pensée révolutionnaire peut être à la mesure de notre interprétations idéologiques qui l’ont ravalée à un matérialisme, un scientisme, un positivisme ou un naturalisme.

La pensée de Marx peut pourtant se définir clairement : elle est un communisme, qui reconnaît la communauté historique des sujets vivants comme sol ontologique et fondement premier. Relire Marx, mettre à jour le communisme comme position philosophique à partir des ultimes développements de la phénoménologie, c’est ce que fait Jean Vioulac, philosophe rigoureux qui a d’ailleurs obtenu alors qu’il reste inconnu du grand public, le grand prix de philosophie 2016 de l’Académie française.

Jean Vioulac critique l’autonomisation de l’objectivité qui définit tout à la fois le capitalisme, la science et la technique modernes et de fait, cette critique appelle elle-même une révolution, seule à même de conjurer le danger que l’ automatisation totale, la robotisation en cours ferait peser sur l’humanité. Un livre difficile mais essentiel. ML [11.06].

Jean Vioulac, Science et Révolution. Recherches sur Marx, Husserl et la phénoménologie, PUF, 288 p., 29 euros.

Répondre