Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Les Idées à l’endroit  : une évocation de Carl Schmitt

Carl Schmitt Portrait

Les Idées à l’endroit  : une évocation de Carl Schmitt

La pensée de Carl Schmitt

Alain de Benoist et ses invités universitaires, Aristide Leucate et Alexandre Franco de Sa, évoquent dans “Les idées à l’endroit” la personnalité du juriste, philosophe du droit et théoricien politique allemand Carl Schmitt. Ils étudient les aspects les plus essentiels de son œuvre toujours très lue. En effet, il se publie un ouvrage sur Carl Schmitt tous les dix jours à travers le monde.

 

Pour en savoir plus sur Carl Schmitt, lire :

Nouvelle École n°44 : Carl Schmitt, 1888-1985
Nouvelle-Ecole-44Au sommaire de ce numéro :
« Les lignes de force de la pensée politique de Carl Schmitt », par Julien Freund
« Carl Schmitt : “Fossoyeur de la République”, “Kronjurist” ou “dernier classique” ? », par Günther Maschke
« Schmittistes de droite, schmittistes de gauche et… schmittistes établis », par Armin Mohler
etc..

 

Carl Schmitt actuel,  par Alain de Benoist, Éditions Krisis, 19€

carl-schmitt-actuelDans cet essai remarquablement documenté, Alain de Benoist fait le point sur l’actualité de Carl Schmitt, en s’efforçant de montrer en quoi la lecture de son oeuvre peut servir de clef à la compréhension du moment historique que nous vivons. Réfutant au passage quelques idées fausses, il propose un éclairage nouveau sur les lignes de force de la mondialisation.

 

 

 

La notion de politique, Théorie du partisan de Carl Schmitt, Editions Champs – classique

carl-schmitt-la-notion-du-politiquePublié en 1932, La notion de politique est un des ouvrages les plus connus du juriste catholique allemand Carl Schmitt. A l’origine de ce livre, on trouve une conférence de l’auteur, s’inscrivant dans un CYCLE sur les problèmes de la démocratie, à la Grande École Allemande pour la Politique située à Berlin. La conférence a donné ce texte qui a fait l’objet de nombreux débats au sein de l’intelligentsia allemande. Avant la parution de La notion de politique, les intellectuels allemands assimilaient souvent l’État à la politique. C’est face à ce postulat que Schmitt a entendu réagir.

Illustration : Carl Schmitt, portrait.

 

  1. Rémy Valat
    Rémy Valat18 juillet 2017

    Pour compléter la bibliographie : Le livre ci-dessus édité aux éditions Champs classiques est excellent, en particulier la préface de Julien Freund (élève de KS et auteur d’une thèse sur l’essence du politique qui réhabilite son maître en contextualisant son oeuvre). Le livre “La guerre civile mondiale” présenté par Céline Jouin (éditions Ere) fait aussi parti des incontournables schmittiens en français sans oublier “Le nomos de la terre”, éditions du PUF (2008).

Répondre