Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Marine s’accroche au pouvoir : l’arrêt de mort du FN ?

Fn Déchiré

Marine s’accroche au pouvoir : l’arrêt de mort du FN ?

Marc Rousset, économiste ♦

Marc Rousset nous a souvent proposé une analyse critique mais positive de la crise que traverse le Front National. Face à la tentative de refondation du FN initiée par Marine Le Pen, il prend à nouveau parti dans un style que connaissent les lecteurs de Métamag. Opposé à toute censure, nous lui donnons, comme nous le ferons toujours, la parole. Le dossier est ouvert. Tous les avis seront les bienvenus. La rédaction.

Marine Le Pen devrait arrêter sa pantomime de refondation du Parti !

La preuve vient d’être faite que non seulement Marine Le Pen a atteint son niveau d’incompétence, mais qu’en plus elle s’accroche au pouvoir avec Florian Philippot. MLP, suite à son échec, devrait pourtant en tirer les conclusions, comme le lui recommande son père et se retirer afin d’assurer un véritable renouveau du Front National.

Tout doit changer pour que rien ne change au FN, pour que les deux seuls responsables de l’échec du FN, à savoir MLP et Philippot ne soient pas sanctionnés. Leur gigantesque opération de mystification et de renouvellement du FN, avec les réunions entre copains à huis clos et les questionnaires aux adhérents pour détourner l’attention sur leur propre responsabilité de l’échec, ne trompent personne. On sent très bien que la petite équipe de courtisans du séminaire de refondation ne veut surtout pas s’entre-déchirer et tuer la poule aux œufs d’or, par crainte de perdre ses avantages matériels et honorifiques.

La preuve vient de nous être donnée avec la pantalonnade de la dernière décision du séminaire des principaux responsables. A se tordre de rire : « Le cap de la sortie de l’euro est maintenu, mais à l’issue d’un éventuel quinquennat frontiste ». C’est à la fois du grand art et du délire comme programme politique pour des patriotes de conviction capables de trancher dans le vif. MLP qui se moquait des « magouilles », de la langue de bois de l’UMPS fait maintenant encore mieux au FNPS !!

De toute façon, les militants du FN n’ont pas de soucis à se faire quant à cette décision : tant que MLP et Philippot resteront à la tête du FN, il n’y aura jamais un quinquennat frontiste. MLP n’a aucune chance ! Les Français n’en veulent pas, encore moins que Sarkozy ! La Vérité, c’est que MLP ne veut pas reconnaître ses insuffisances et Philippot son erreur de stratégie, qu’il n’a pas sa place au FN, qu’il n’aurait jamais dû être membre du FN !

Le pot aux roses et le summum du délire, c’est lorsque Philippot, pour nous rassurer, fait savoir aux médias « qu’il n’y a pas de règlements de comptes au FN, que l’ambiance était très positive et très constructive ». Tout va très bien, Madame la Marquise, passez votre chemin braves gens, il n’y a rien à voir. On ne sait même plus devant de tels propos s’il faut en rire ou en pleurer …

Les adhérents n’ont plus en fait qu’une solution : voter non pour le renouvellement du mandat de MLP à la tête du FN et si, suite à ses manœuvres internes avec Philippot, elle réussit à garder malgré tout une faible majorité, il ne restera plus alors qu’une seule issue pour les adhérents et les militants : quitter en masse le FN afin de le vider de sa substance, aller voir ailleurs ce qui se passe sous d’autres cieux.

Un nouveau parti pour succéder au FN devrait être créé afin de prendre la relève du FN. Pierre de Villiers devrait fonder ce nouveau parti et vite ! Le FN s’effondrera alors de lui-même à une vitesse accélérée comme un château de cartes et MLP avec…

Que le FN change de nom ou pas ne changera rien à l’affaire qui est déjà dans le sac ! Le FN, avec MLP et Philippot, aucun avenir ! Il est d’ores et déjà possible d’affirmer que le FN aura connu, avec ces deux  chefs, le sort du MSI italien, MLP ayant joué avec son gourou, Philippot le rôle de Gianfranco Fini !

  • Marc Rousset est l’auteur de ” Adieu l’argent roi , Place aux héros européens ! Critique de la civilisation de l’argent. Apologie de l’héroïsme”, éd. Godefroy de Bouillon, Septembre 2016, 490 pages, 37 €

  1. Creoff
    Creoff24 juillet 2017

    Il faut enterrer le Front National, le patronyme LE PEN, et tout ce que la presse a pu déverser d’horreurs sur leur dos. Hélas pour eux. La métempsycose est à ce prix. On conçoit que cela soit difficile quand on a incarné à ce point un mouvement. C’est à une renaissance qu’il faut penser, non pas à une adaptation..

  2. Robert41
    Robert4125 juillet 2017

    Oui il y a un questionnement urgent pour l’avenir du Front national et cela doit passer par l’éviction de la présidence Marine-Florian. On ne peut entretenir une énième erreur de casting … Pour arriver au Pouvoir, il faut une force qui rassemble. Celle-ci se conjugue dans un faisceau de vecteurs qui garantisse formellement une souveraineté française et non une servitude politique. Être soi-même pour enrichir un corpus européen et non subir ; ce qu’un dominant économique européen veut que l’on soit et qu’un chantage contractuel de banques étrangères profite. L’Europe est un sujet discordant et non concordant, elle nous entraîne inéluctablement vers les rets du chaos ; ne pas voir cela c’est de l’incompétence crasse ou une trahison d’opportunistes. Il aurait fallu une tête bicéphale à l’Europe pour éviter l’emprise d’une dictature malveillante. L’une Germanique et l’autre Latine. Un couple semblable mais différent, façonné par l’économie et la nécessaire culture pour établir une politique régalienne européenne qui n’existe pas actuellement. De simples questions suffisent à comprendre l’avatar européen, Pourquoi les dépôts bancaires, cotisations sociales et avantages sociaux des Français sont massivement volés par les banques avec la complicité absolue des politiques ? (voir Éloïse, Benhammou) ; Pourquoi un système technique ultra opaque comptable, permet aux banques françaises et étrangères de voler chaque jour des milliards à la France dans une discrétion affligeante ? Pourquoi les banques, RSI, ACCOS, CADES et caisses de retraite etc … sont désormais entre les mains du capitalisme financier le plus sauvage, contrôlé par Wall Street comme aux États-Unis. C’est évident, il y a une collusion entre les politiques de gauche, du centre et de droite et les banquiers français et étrangers ; ce système américano-sioniste a pris le contrôle de l’Europe économique et même les candidats à la présidentielle, comme avec le jeune Macron par exemple, formaté à la banque Rothschild et prédestiné par Attali, le faiseur de présidents … Tant qu’une violente réaction populaire n’aura pas fait éclater cette emprise malveillante pour la France et l’Europe, nous serons les sujets de cette dictature idéologique qui se déclare vouloir le bien alors qu’elle nous enferme dans un purgatoire insalubre. Ce n’est plus le Front national qui est important aujourd’hui mais une politique commune du hors-système qui rassemble le sens de la souveraineté que vous voulons donner à notre destin commun entre européens. Persister dans des guérillas partisans ou factuels ; c’est omettre l’essentiel le Sens et notre raison d’être.

  3. EMELLINA
    EMELLINA25 juillet 2017

    C’est César qui répudie sa femme parce qu’elle vient d’être accusée.. .
    Pourquoi tant de haine ?

  4. Gérard Henri
    Gérard Henri28 juillet 2017

    On sait tous que le FN s’est développé pendant le règne de l’incompétent Mitterrand qui était pour l’Algérie française et contre De Gaulle , et a servi de catalyseur des rancoeurs , oppositions et éructations politiques à côté d’une droite bien présente qui a su gouverner et rétablir les équilibres financiers profanés par le débile Mitterrand ….. Son existence ” artificielle ” ne pouvait dûrer et son épilogue a été cette campagne présidentielle où on a bien senti que MLP n’y croyait pas , bien que le débat fut légèrement à son avantage , me semble t-il ……! Les âneries sur l’Euro était rédhibitoires….. MLP ne voulait pas être P. de la R. !! Le devenir du ” FN ” est en partie lié au décès de JML pour l’empreinte historique , et la déliquescence des rapports de ses épigones qui seront condamnés , à terme , à rejoindre la droite des partis plus efficaces , les électeurs , eux , parachevant l’affaire ….. !!

  5. Guy Lieutaud
    Guy Lieutaud11 août 2017

    Vu l’avenir chaotique qui se profile, je doute que le FN ait intérêt à se droitiser pour devenir une droite de LR
    On ne fait pas une révolution en misant sur les retraités et la petite bourgeoisie.
    Ces catégories ont trop à perdre pour être radicales.
    Il faut remettre en question la domination de l’ UE, sortir de l ‘ OTAN, proner le protectionisme et miser sur les petits.
    Les salariés, les petits fonctionnaires, les retraités les artisans et les PME
    Et afficher qu’ on se fout des grands groupes “francais”, de la grande distribution, des grandes exploitations agricoles, des sociétés d’autoroute, de la finance, des retraités “bourgeois”.
    Avec les crises et l’austérité à venir, les premiers seront plus nombreux électoralement que les seconds.

Répondre