Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Aimez-vous lire (et regarder !) ?

Lire

Aimez-vous lire (et regarder !) ?

Viviane Le Ray, chroniqueuse littéraire ♦

« Barbara, la vraie vie 1930-1997-2017 »- Jean-François Kervéan  – (Robert Laffont)
VL- BARBARACélébration des 20 ans de sa disparition oblige… les hommages : livres, biographies (vraies ou fausses !), disques de chanteurs qui se croient autorisés à « chanter » (si l’on peut dire !) les textes de Barbara, pleuvent de toutes parts ! Le pire (souvent !) comme le meilleur : tel l’ouvrage de Jean-François Kervéan qui a voulu nous conter « Barbara et ses soleils plutôt qu’une respectueuse biographie… » Retrouver la femme, raconter sa route, ses inspirations, explorer les origines de ses 160 chansons, tel est son combat. Oui… J’ai bien écrit « combat », combat contre le mercantilisme des célébrations ! A mon sens seuls Depardieu et Jean-François Kervéan ont saisi l’âme de la Grande Dame brune, habitée de ses joies, de ses peurs, de ses hommes : « Pour elle, le bonheur s’avère moins accessible que la gloire mais son talent, sa générosité démentielle firent aussi de sa vie une fête… ».

« Barbara » – Clémentine Deroudille – (Ed. Flammarion/ Beaux livres)
VL-Barbara livre catalogue expositionClémentine Deroudille, Commissaire de l’exposition à la Cité de la musique-Philharmonie de Paris, est l’auteur du livre /catalogue qui l’accompagne, elle nous offre un superbe parcours chronologique très illustré qui a pour but de faire connaître la vraie Barbara : une femme aux multiples facettes, une artiste qui sut construire son chemin artistique sans jamais se trahir ni se répéter : des citations de Barbara émaillent l’ouvrage, dressant le portrait d’une femme vivante, vibrante, vouée à son art ; d’une femme libre, mais aussi d’une femme d’engagement : visites dans les prisons, les hôpitaux, toujours en toute discrétion… … Journaliste, réalisatrice et auteur, Clémentine Deroudille, a été précédemment commissaire d’un des plus grands succès de la Philharmonie de Paris : Brassens ou la liberté en 2011, avec Joann Sfar co signataire du catalogue. Elle a réalisé en 2016 un film documentaire passionnant et émouvant sur son grand- père, Robert Doisneau, le révolté du merveilleux (DayForNight/Arte/ disponible en DVD)

« Je n’ai pas encore le titre, 50 ans d’édition » – Jean-Loup Chifflet – (Plon)
vl-Jean Loup ChifletJean-Loup Chiflet, éditeur et auteur truculent nous prend par la plume pour nous guider dans les coulisses festives et émouvantes de la vie de l’édition dans les moments les plus insolites, les plus drôles de ses cinquante ans d’édition… Au-delà de ses Mémoires, c’est un demi-siècle de la vie de l’édition qu’il nous fait revivre, avec l’humour qui le caractérise. Jean-Loup Chifflet est l’auteur, entre autres facéties, de Sky my husband ! Ciel mon mari ! et du non moins désopilant  Oxymore mon amour ! Il est aussi l’adaptateur en France des dessins et légendes du New Yorker… A savourer sans modération à l’heure de la Rentrée littéraire !

« La nuit pour adresse » – Maud Simmonot- (Collection Blanche, Gallimard)
VL-La Nuit pour adresse...

Robert McAlmon avait tout pour devenir une légende… Marié à la fille de l’homme le plus riche d’Angleterre, parrain des Américains expatriés à Paris, cet écrivain surdoué fut l’ami de Kiki de Montparnasse, de Man Ray, d’Aragon, l’amant de Nancy Cunard et de John Glassco. Dans le tourbillon des années 1920, il était le centre des nuits de Montparnasse, celui auquel on faisait appel pour sortir un artiste de prison, trouver de la drogue ou organiser un kidnapping.  Soutien inestimable pour Joyce et Gertrude Stein, McAlmon fut aussi le premier éditeur de Hemingway, à qui il fit découvrir l’Espagne. Maud Simonnot tente d’élucider le mystère McAlmon, le mystère de son effacement de la planète littéraire, ce qui nous donne très envie de lire, découvrir cet « éternel vagabond »

 

 

Répondre