Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Japon: les guerriers dans la rizière, la grande épopée des Samouraïs

Cerfs Volants

Japon: les guerriers dans la rizière, la grande épopée des Samouraïs

CULTURE EN BREF : Les éditions Flammarion viennent de publier un essai historique de Pierre-François Souyri intitulé Les guerriers dans la rizière – La grande épopée des Samouraïs.

les-guerriers-dans-la-riziereKamikazesmoderne-sans-etre-occidentalProfesseur à l’université de Genève, Pierre Souyri fait partie des meilleurs spécialistes européens de l’histoire du Japon et avait récemment publié Kamikazes (Flammarion, 2015) et Moderne sans être occidental (Gallimard, 2016).

Que savons-nous en effet vraiment des samouraïs, ces guerriers si chers à nos imaginaires occidentaux et surtout à Dominique Venner ? L’historien Pierre-François Souyri, fin connaisseur du Japon où il a longtemps vécu, raconte leur longue histoire, enrichie ici de récits anciens qui ont nourri leur geste. La légende de ces terribles guerriers, où un sens aigu de l’honneur le dispute souvent aux plus viles trahisons, n’y est jamais démentie. Pourtant, les samouraïs furent bien plus que de simples combattants aux mœurs exotiques. Ils ont évolué tout au long du millénaire que dura leur histoire et se sont adaptés aux réalités de leur temps. S’ils furent, lors des guerres médiévales, capables de la plus extrême violence, y compris envers eux-mêmes, ils s’imposèrent, dans les siècles qui suivirent, en administrateurs avisés, en hommes lettrés, pénétrés de poésie et de spiritualité, amateurs d’art, de thé ou de théâtre. Car si certains d’entre eux ne voulurent jamais rompre avec un passé révolu, nombre de samouraïs surent se porter aux avant-gardes politiques et intellectuelles, façonnant ainsi le Japon que nous connaissons aujourd’hui. ML [28.10]

Pierre-François Souyri, Les Guerriers dans la rizière, la grande épopée des Samourais, Flammarion, collection ”Au fil de l’histoire”, Paris 2017.

Illustration : Cerfs-volants. Estampe, XIXe s. Paris, Musée des Arts décoratifs.

Répondre