Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Barbara disparaissait le 24 novembre 1997… « Les vrais artistes ne meurent pas ils s’absentent… »

Barbara Aigle Noir

Barbara disparaissait le 24 novembre 1997… « Les vrais artistes ne meurent pas ils s’absentent… »

Viviane Le Ray ♦
Chroniqueuse littéraire

Loin d’être oubliée, elle est au cœur d’une superbe et passionnante exposition, à Paris, dans le cadre de la Cité de la musique – Philharmonie jusqu’au 28 janvier 2018 …

« Barbara, la vraie vie 1930-1997-2017 »
Barbara-Le-Livre-catalogue-de-lexposition-de-Paris..-2Célébration des 20 ans de sa disparition oblige, les hommages : livres, biographies (vraies ou fausses !), disques de chanteurs qui se croient autorisés à « chanter » (si l’on peut dire !) les textes de Barbara, pleuvent de toutes parts ! Le pire (souvent !) comme le meilleur : tel l’ouvrage de Jean-François Kervéan qui nous conte « Barbara et ses soleils plutôt qu’une respectueuse biographie… » Retrouver la femme, raconter sa route, ses inspirations, explorer les origines de ses 160 chansons, tel est son combat. Oui… J’ai bien écrit « combat », combat contre le mercantilisme des célébrations mortifères ! A mon sens seuls Depardieu, Clémentine Deroudille, et Jean-François Kervéan, auteur de cette biographie incontournable, ont saisi l’âme de la Grande Dame brune, habitée de ses joies, de ses peurs, de ses hommes : « Pour elle, le bonheur s’avère moins accessible que la gloire mais son talent, sa générosité démentielle firent aussi de sa vie une fête… ».

« Barbara » – Clémentine Deroudille – (Ed. Flammarion/ Beaux livres)

Barbara-Le-Livre-catalogue-de-lexposition-de-Paris..-1Clémentine Deroudille, Commisaire de l’exposition à la Cité de la musique-Philharmonie de Paris, est l’auteur du livre /catalogue qui l’accompagne, elle nous offre un superbe parcours chronologique très illustré qui a pour but de faire connaître la vraie Barbara : une femme aux multiples facettes, une artiste qui sut construire son chemin artistique sans jamais se trahir ni se répéter : des citations de Barbara émaillent l’ouvrage, dressant le portrait d’une femme vivante, vibrante, vouée à son art ; d’une femme libre, mais aussi d’une femme d’engagement : visites dans les prisons, les hôpitaux, toujours en toute discrétion… … Journaliste, réalisatrice et auteur, Clémentine Deroudille, a été précédemment commissaire d’un des plus grands succès de la Philharmonie de Paris : Brassens ou la liberté en 2011, avec Joann Sfar co signataire du catalogue. Elle a réalisé en 2016 un film documentaire passionnant et émouvant sur son grand-père, Robert Doisneau, le révolté du merveilleux (DayForNight/Arte/ disponible en DVD).

Répondre