Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Demain, tous crétins ?

Demain Tous Cretins

Demain, tous crétins ?

MONDE EN BREF : Baisse du QI, troubles du comportement et autisme en hausse : cette enquête alarmante démontre que les perturbateurs endocriniens affectent aussi la santé mentale. Et si l’humanité était en train de basculer vraiment dans l’imbécillité, comme l’imaginait en 2006 la cruelle fiction de Mike Judge “Idiocracy” ? Depuis vingt ans, les scientifiques constatent avec inquiétude que les capacités intellectuelles ne cessent de diminuer à l’échelle mondiale. Une baisse du QI a été observée dans plusieurs pays occidentaux. À cela s’ajoute une explosion des cas d’autisme et des troubles du comportement. En cause : les perturbateurs endocriniens, ces molécules chimiques qui bouleversent le fonctionnement de la thyroïde, essentielle au développement cérébral du fœtus. Présentes dans les pesticides, les cosmétiques, les mousses de canapé ou encore les plastiques, ces particules ont envahi notre quotidien : nous baignons dans une véritable soupe chimique. Aux États-Unis, chaque bébé naît ainsi avec plus de cent molécules chimiques dans le sang. Mais comment limiter leurs effets ? Quelles solutions peut-on mettre en place pour préserver les cerveaux des générations futures ?

Huit ans après “Mâles en péril“, qui révélait l’impact des perturbateurs endocriniens sur la fertilité, Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade tirent à nouveau la sonnette d’alarme en dévoilant l’effet néfaste de ces mêmes polluants sur notre intelligence et notre santé mentale. “Demain, tous crétins ?” relaie la parole de chercheurs engagés, comme la biologiste Barbara Demeneix, spécialiste de la thyroïde, ou la biochimiste américaine Arlene Bloom, qui mène depuis les années 1970 un combat acharné contre l’utilisation des retardateurs de flammes (mélanges chimiques ajoutés à une grande variété de produits industriels comme les plastiques, les textiles et les équipements électriques ou électroniques pour les rendre moins inflammables). Leurs études et d’autres nous alertent sur un problème de santé publique dont les législateurs, sous l’influence des lobbies industriels, n’ont pas encore pris la mesure.

Ce documentaire de 56 minutes est disponible en ligne du 07/11/2017 au 10/01/2018 sur https://www.arte.tv/fr/videos/069096-000-A/demain-tous-cretins/. A voir absolument.

  1. Plouvier Bernard
    Plouvier Bernard6 décembre 2017

    Grotesque !
    1 – les estimations de QI pour être utiles doivent porter sur des populations homogènes
    si l’on s’intéresser aux fils et filles de diplômés de fac. de médecine, de Dr en droit ou de parents issus de grandes écoles, on aura des résultats “prouvant” que l’humanité évolue en bien, devenant majoritairement composée de surdoués
    si l’on passe à des écoles peuplées de fils et filles de traînes-patins, des parents qui ont été incapables de faire des études ou d’être de bons artisans ou des ouvriers inventifs, on dira ce que veulent prouver les “auteures” des livres (à succès parce qu’à scandale)… qui ne prouvent que l’existence de multiples biais de l’étude de ces auteures
    2 – les ersatz d’Allemagne durant les deux guerres mondiales n’étaient composés que de produits chimiques… et les Allemands qui en furent les consommateurs ont donné toute satisfaction aux plans du travail, de l’inventivité, du courage etc. jusqu’à un enthousiasme exubérants
    3 – que certain(e)s aient soif de scandale et d’effets d’annonce est une évidence
    faut-il trop insister ? À chacun d’en décider

  2. Henri
    Henri7 décembre 2017

    Les médias font TOUT pour perturber les esprits , tout et son contraire sont affirmés , et ainsi répandre le doute et brouiller les repères , ce qui double leur potentiel économique …. Il n’y a plus de ” bon sens ” , plus de discernement !! L’occident préfère cette approche , trop libérale , à l’approche “totalitaire ” de l’ ” URSS ” par exemple !!

Répondre