Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

L’Arabie saoudite abandonnera-t-elle le wahhabisme ?

Wahhabisme

L’Arabie saoudite abandonnera-t-elle le wahhabisme ?

MONDE EN BREF : Ouvrant la conférence Future Investment Initiative, le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohamed Ben Salmane, a déclaré son intention de transformer la société saoudienne, de la rendre « normale, tolérante et bonne ». Au cours des derniers mois, le prince a alterné des mesures politiques autocratiques (emprisonnement de leaders d’opposition, prise d’otage de Hariri, déclaration de guerre quasi ouverte à l’Iran) et des mesures sociétales ouvertes (comme l’autorisation donnée aux femmes de conduire leur voiture ou à tous de boire du coca). L’engagement du prince est la suite logique de l’évolution de son pays après le discours du président Trump à Riyad, le 21 mai 2017. L’Arabie saoudite a cessé de soutenir les groupes jihadistes et s’est militairement retirée de Syrie. Le pays envisagerait maintenant de démanteler l’idéologie wahhabite qui a fourni le terreau aux Frères musulmans pour inventer le jihadisme. La troisième étape devrait voir la transformation de la Ligue islamique mondiale. Mais la difficulté réside dans l’alliance historique entre le fondateur de la dynastie des Séoud et celui du wahhabisme, Mohammed ben Abdelwahhab. Entendu mais Ben Salmane n’a-t-il pas aussi un bon modèle en Mahomet lui-même qui ne s’est construit qu’en s’acharnant contre le polythéisme de sa famille ? ML [3.1.2018]

  1. Montenay
    Montenay4 janvier 2018

    C’est une question très importante, car j’ai pu constater les dégâts du wahhabisme dans de nombreux pays musulmans jusque-là « modérés » il s’agit aussi bien de missionnaires au sens presque classique du terme que d’étudiants revenant de leur formation en Arabie et voulant bousculer la société de leur pays : « il faut revenir au véritable islam (le wahhabisme) et prendre l’arabe comme langue officielle à la place du français «  (voir les articles sur ce thème sur yvesmontenay.fr).
    Je serai donc très heureux d’avoir davantage de témoignages sur cette question

Répondre