Réseaux sociaux, newsletter et flux rss

Le totalitarisme en expansion dans le monde

Totalitarisme

Le totalitarisme en expansion dans le monde

Auran Derien ♦
Universitaire.

Les criminels en col blanc accompagnent leur pouvoir d’une tyrannie intellectuelle et d’un totalitarisme généralisé à tous les aspects de la vie sociale.

La tyrannie intellectuelle se concentre dans l’aphorisme d’Alexandre Zinoviev : plus les gens sont crapuleux dans leurs actes, plus ils veulent renaître purs en paroles. La tyrannie des pensées  revient à toute allure partout dans le monde globalisé puisque ce sont les mêmes  qui donnent les ordres aux politiciens  des diverses régions de la planète.

On connaissait déjà l’inhumanité à la manière Merkel, il y a la version française : l’État présenté comme science divine des lois Fabius-Gayssot et autres ignominies. Les consistoires américains viennent de relancer la méthodologie qui s’était développée en Grande-Bretagne il y a déjà deux à trois siècles : la corruption généralisée. Le principe est d’une simplicité biblique : créer des centres de vérité révélée, les think tank, où chaque employé est tenu de vanter les mérites de son maître et d’en justifier les mensonges et autres affabulations. Puis il convient de saturer l’espace mental avec les balivernes sublimes concotées par les lyssenkistes professionnels. Pour être sûr que les seules sottises divines tomberont dans l’oreille humaine, la technologie bloque toute pensée définie comme hérétique (fake news) par les parrains de Davos et autre Bilderberg.

Les GAFA sont le nouveau googlag intellectuel dans lequel doivent paître sagement les animaux de la ferme orwellienne. Les déclarations des primates placés à la tête de ces industries ne laissent aucun doute sur leur fanatisme et leur obscurantisme . On rappelera ce qu’avait écrit en 1960 Michel Déon dans son roman “la carotte et la baton : «un bon censeur est toujours, par principe, un imbécile» (1).

Le décès de Ferdinando Imposimato a été l’occasion de vérifier la généralisation de l’obscurantisme et du totalitarisme marchand. Cet homme avait mis l’accent sur les activités criminelles des structures globalitaires discrètes voire secrètes, notamment à partir des services d’intelligence. Ceux-ci, depuis la seconde guerre, appuient les think tank au service de la finance modialiste et tissent des liens de domination avec les centrales multimédias. Cette tyrannie  passe par l’OTAN, mafias, sectes et laquais politiques. Ces structures transversales forment l’État profond, transnational et responsable de l’évolution de l’Europe vers une mort lente mais définitive.

Il est évident que la phase actuelle du totalitarisme est amenée à se renforcer, à se généraliser et à sortir de tout contrôle comme ce fut le cas de toutes les inquisitions. Les États européens usent de leurs appareils de contrainte pour effacer les lettrés que la propagande  ne convainc pas. Les factions au pouvoir en Europe sont liguées en faveur de la barbarie d’un système fanatique collectif : l’ethnocide de masse des peuples d’Europe et la vérité révélée du monothéisme du droit de l’homme.

Devenu victime d’une horde d’enragés barbouilleurs de lois, notre grand continent s’enfonce dans la nuit et, par le double mouvement du meurtre intellectuel de masse et d’un ethnocide méticuleux, pourra être effacé au cours de ce siècle. Resterons-nous impuissants

  1. Michel Déon : La carotte et le bâton. Plon, 1960, p.245.
Illustration : The New Crowd, Misha Gordin

 

  1. Robert41
    Robert4114 janvier 2018

    Ne désespérez pas, il y aura toujours une fratrie de combattants pour la Liberté dans ce Pays. On n’efface pas 2000 ans d’histoire, parce qu’une politique unijambiste l’a décidée. Dans l’immédiat, il est essentiel de rassembler tous les français qui veulent un autre destin. C’est en marche !

Répondre